Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La poésie pour répondre au hasard

 | 
Maria Manca

Deuxième partie. Le dialogue improvisé

Chapitre XVI. Un enseignement mutuel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

DES ENSEIGNANTS POPULAIRES

Le dialogue construit dans la gara – à la fois antagoniste et unificateur – constitue, du point de vue de son contenu, un enseignement où s’exprime une forme de sagesse particulière. Le rôle des poètes a été et reste, dans une certaine mesure, celui d’éducateurs. Ils exercent un métier rémunéré qui consiste à dispenser un savoir à travers la joute, qui est une sorte d’école ouverte sur la place publique. Sillonnant inlassablement la Sardaigne – surtout le Logudoro septentrional, mais aussi la Barbagia au centre et, dans une moindre mesure, la Gallura au nord-est de l’île ainsi que le Campidano au sud – les poètes vont, viennent et reviennent toujours dans les mêmes villages, à date fixe, chaque année. Ils rendent visite aux populations qui les invitent et les paient pour qu’ils prodiguent leur parole, renseignent et enseignent les gens venus les écouter.

Autrefois, lorsque le public comptait une majorité d’illettrés, qu’il n’y avait ni journaux ni télévision...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540