Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La poésie pour répondre au hasard

 | 
Maria Manca

Première partie. La poésie en acte

Chapitre III. La poésie en représentation

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

UNE ALLÉGORIE DE L’HOSPITALITÉ

Cette performance qu’est la joute donne à voir, à entendre et à comprendre plus que la joute elle-même. Les soirs où elle a lieu, tout le village est réuni autour des poètes et chaque participant occupe une place particulière. Plus exactement, la société villageoise délègue certains de ses membres (comité, poètes, chœur) pour la représenter dans diverses fonctions. Elle se trouve concentrée et comme « projetée » sur la place – à la fois actrice et spectatrice –, se donnant elle-même en représentation.

Dans cette rencontre festive, on observe d’abord un échange social entre le village hôte et les poètes, qui à bien des égards peut faire penser à une grande invitation, une allégorie de l’hospitalité1. Le village qui reçoit est désigné par les improvisateurs comme une maison (dimora ou residenzia) où ils sont accueillis, fêtés et honorés en tant qu’étrangers venant d’autres villages (istranzos). Leur visite est marquée par des signes de politesse, des flatt...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540