Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le « décorticage » du riz

 | 
Yoshio Abé

Quatrième partie. Anthropologie du mondage du riz : résultats et hypothèses

Chapitre sept. Anthropologie du mondage du riz : résultats et hypothèses

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous avons étudié dans les première et seconde parties la technologie du mondage du riz. Dans la troisième partie, nous avons vu la répartition géographique des instruments et l’histoire de leur utilisation pays par pays. Dans cette quatrième et dernière partie, nous tentons de proposer une vision globale et synthétique des instruments et techniques de mondage du riz, ainsi que des aspects sociologiques et « mentaux » qui s’y rapportent.

Dans cette perspective, il va falloir d’abord mettre de l’ordre dans la masse des instruments appelés « mortiers-pilons » à travers le monde. Pour cela, nous reviendrons sur la diversité de leurs emplois, en particulier autres que le mondage du riz. Nous tenterons en second lieu de retracer l’évolution des instruments à monder le riz proprement dits. La question des forces motrices viendra en troisième lieu. Nous essayerons ensuite d’aborder les aspects sociologiques et « mentaux » en rapport avec le mondage du riz, qui n’ont pratiquement pas été tra...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540