Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Pouvoir et religion

 | 
Luc De Heusch

Chapitre IX. Le contrat social : Rousseau contre Hobbes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis plus de cinquante ans, la nouvelle Histoire a cessé d’être un récit purement événementiel. Les historiens ont détecté, après Karl Marx, les facteurs socioéconomiques sous-jacents aux rivalités des rois et des puissants de ce monde. Ils se sont plus rarement penchés sur le rôle décisif de la religion dans la consolidation du pouvoir qui accompagne le développement des États, c’est-à-dire toute notre histoire. Il y a longtemps cependant que les anthropologues ont compris que le politique était un phénomène total, une structure complexe dont le ciment était d’ordre magico-religieux. Nous vivons dans la conviction que la démocratie a définitivement aboli la dépendance des peuples vis-à-vis de tout ordre transcendant. Les philosophes annoncent que la modernité est, soudainement, à la fin du XVIIIe siècle, le temps de la liberté politique retrouvée. Ils affirment haut et fort que celle-ci avait cessé d’exister depuis le siècle de Périclès. Les historiens l’ont retrouvée parfois, ch...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540