Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Pouvoir et religion

 | 
Luc De Heusch

Chapitre VII. Petite histoire de la royauté d’ordre divin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les historiens se sont beaucoup intéressés à la royauté de droit divin, absolument transcendante, détachée de l’ordre de la parenté par le haut, née à la fin du IVe millénaire av. J.-C., en même temps que l’écriture. Elle soutient le Palais et le Temple, et aide grandement à l’extension de l’État. Elle est triomphante dans l’ancienne Égypte, où le pharaon est à la fois guerrier et responsable de la fécondité, tout en étant aussi, plus largement, la manifestation même de la justice et de la vérité. Nous ne saurons jamais si cette royauté a été précédée de la conception magique du corps royal (fétiche suprême, détaché de l’ordre de la parenté) telle qu’elle apparaît un peu partout dans le reste de l’Afrique. Insistons, pour éviter tout malentendu : aucune société ne pratique de religion « fétichiste » (selon la terminologie des premiers observateurs, prompts à dévaloriser les cultures négro-africaines). Il y a du fétichisme dans toutes les religions, dans bien des croyances.

Henri Fran...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable