Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La généalogie muette

 | 
Marinella Carosso

Chapitre XIII. La généalogie muette*

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quand quelqu’un meurt, c’est comme si mourait le bourg entier [...]
Puis, quand la dernière pelletée a achevé la cérémonie, le mort est mort pour de bon, et il s’en efface jusqu’au souvenir.
Salvatore Satta
Le Jour du jugement

En Sardaigne centrale, la généalogie fait partie du domaine du secret, et savoir garder un secret est valorisé. L’homme qui sait garder les secrets est également valorisé comme tel. Cela ne se fait pas de parler généalogie avec un étranger.

— Pourquoi veux-tu savoir ça ? fut le refrain avec lequel j’ai été accueillie.

Mes interlocuteurs me disaient aussi :

— Moi, je suis moderne, je ne raconte pas de semblables choses.

Et encore :

— Avec toi faut-il, ou non, dire les noms ?

Mais comment relever des généalogies sans noms ? Il s’ensuit que la généalogie à l’usage de l’ethnographe est peu diserte et anonyme à la fois. Non seulement la question de la généalogie anonyme s’est posée dès le début de mes recherches, mais aussi celle de la restitution des données. Cela vaut part...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540