Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fils et maîtres du lac

 | 
François Robinne

Remerciements

Texte intégral

1Je tiens ici à témoigner toute ma reconnaissance à :

Ko Moe (Image) mon fidèle ami, avec qui j’ai parcouru sans répit le lac et les montagnes.

Ko Tin-U (Image), avec qui j’ai fait toutes mes nombreuses sorties en bateau.

U Maung-Maung (Image), décédé avant d’avoir pu accompagner l’achèvement de ce travail.

Le vénérable Image, supérieur du monastère intha de Image.

Les vénérables Image et Image, respectivement bonze supérieur et bonze du monastère taungyo de Image.

U Shaung (Image) et U Khyi-Mun (Image) président et secrétaire des servants de pagode à Phaung Daw U.

U Khyi-Tan (Image), sa femme Daw Tin-Lha (Image), du village de Image, la sœur cadette de celle-ci, Daw Tin-Thé-Bhot (ImageImage) ainsi que leur famille établie à Taungyi.

U Thun-Aung (Image), chef du groupement de villages intha de Image.

U Toe (Image) et U Paw (Image), chefs des groupements de villages taungyo de Image et de Image.

Ko Maung-Shon (Image), U Khun-Sè-Kyaw (Image) et U Soe-Aung (Image), villageois pao de Image, de Image et de Image.

U Maung-Maung-Lat (Image) – neveu du sawbwa shan de Nyaung-Shwé, Sao Mawng et cousin du sabwa Sao Shwe Taik auprès de qui il occupa les plus hautes fonctions – accepta de me recevoir à plusieurs reprises.

U Yi (Image), Daw Ya (Image) et toute leur famille m’ont accueilli à Nyaung-Shwé comme ils l’auraient fait pour un des leurs. Ko Zaw (Image), Ma Myo Myo (Image) et Paw Paw (Image) m’ont toujours gardé une chambre au View Point Guest House.

À Mandalay, U Sein-Win (Image) et Daw Ohn-Kyi (Image), leurs enfants U Than-Sin (Image) et Daw Toe Toe (Image), Daw Thin-Thin (Image) et U Harun (Image), Daw Win-Win (Image) et U Myin Lwin (Image), Daw Kyi-Kyi (Image) et U Win Zaw U(Image), U Myat Min (Image); tous m’ont accueilli de nombreux mois dans leur maison, sans jamais se départir de leur gentillesse, de leur générosité et de leur patience, me permettant en particulier de mener à terme la rédaction de cet ouvrage.

2Bénédicte Brac de La Perrière a accepté de faire plusieurs lectures du manuscrit. La forme actuelle est pour beaucoup redevable de ses remarques et commentaires, mais les opinions émises dans cet ouvrage n’engagent bien sûr que moi.

3Les missions qui se sont succédé de 1994 à 1999 dans la région du lac Inlé ont pu être réalisées grâce à une bourse Lavoisier, à une bourse EFEO, et avec le concours permanent de l’Institut de recherche sur le Sud-Est asiatique (IRSEA-CNRS) dirigé par Charles Macdonald.

4Ces enquêtes n’auraient pas été rendues possibles sans le soutien de l’ambassade de France à Rangoun, de M. Guy de La Chevalerie, conseiller culturel, et de M. Bernard Pottier, ambassadeur de France en Birmanie.

5Que tous soient ici très chaleureusement remerciés.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540