Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sous le signe de l'ours

 | 
Emmanuel Désveaux

Mythes

XXXIIb - L’enfant Wiitiko

Texte intégral

1Un jour, il y avait des gens et ces gens ne bougeaient pas. Ils avaient peur car il y avait des Wiitiko qui vivaient dans les parages.

2L’un d’entre eux sortit pourtant, allant de droite à gauche. Il découvrit des traces humaines alors qu’il marchait en brousse. Il entra dans un tipi ; or c’était un tipi de Wiitiko. Puis il rentra et raconta qu’il avait vu un tipi de Wiitiko. Il s’en alla de nouveau et les autres étaient de plus en plus alarmés. Ils étaient nombreux à avoir peur à cet endroit. Seul, l’un d’entre eux entra dans le tipi. Il ne vit personne ; pourtant auparavant il y avait des gens qui vivaient avec les Wiitiko. Il y avait un homme là, un captif des Wiitiko. Quand il entra, il n’y avait personne, sinon quelqu’un sous une couverture. Il y eut quelques mouvements sous la couverture c’était un enfant. C’était un enfant Wiitiko. Il arracha la couverture et le découvrit là, allongé avec sa poitrine ouverte : il avait été mangé par sa mère. Désormais il n’y avait plus de fuite possible. L’enfant commença à se battre avec lui. Le combat dura très longtemps. Il essaya de le maintenir immobile pendant tant de temps. C’était impossible de le maintenir, car il était si petit. A la fin, l’homme fut tué par l’enfant.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1988

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540