Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sous le signe de l'ours

 | 
Emmanuel Désveaux

Mythes

XXXII - Histoires de Wiitiko

Texte intégral

1Dans l’univers mythologique des Indiens de Big Trout Lake, la figure de Wiitiko, le monstre anthropophage, montre peu d’autonomie ; elle paraît plutôt avoir une vertu purement illustrative et assumer une fonction de faire valoir. Peu d’autonomie, car la plupart des récits que j’ai recueillis à son sujet sont construits en empruntant soit l’intrigue, soit le propos d’autres récits du corpus. Les Wiitiko mythiques sont des duplicata des géants mythiques contre lesquels se bat Jakabish. De même l’intrigue des récits qui leur reviennent empruntent aux mythes de Glouton, de l’Homme-aux-porcs-épics ou encore de Mukostikwesh. La figure mythique des Wiitiko sert de prétexte car elle permet de mettre en relief le héros Kayahna, sorte de chevalier libérateur des Indiens qu’opprimaient ces monstres. J’ai signalé précédemment que si les aventures de Kayahna, donc celles de ses adversaires habituels, les Wiitiko, peuvent être racontées brièvement comme nous allons le voir (XXXIIe), elles donnent aussi lieu à une vaste geste, qui transcrite s’étalerait sur plusieurs dizaines de pages (cf. p. 61).

2De fait, à Big Trout Lake comme chez tous les Algonquins de la forêt, la tradition narrative relative aux monstres cannibales, Wiitiko, Wintigo, Windigo, est très riche, allant de la simple anecdote au récit épique. Dans l’impossibilité de reproduire ici tous les matériaux recueillis à Big Trout Lake à leur sujet, le choix des quelques textes qui suivent a seulement pour prétention de donner la teneur de la figure et de ses affrontements avec les Indiens.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1988

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540