Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sous le signe de l'ours

 | 
Emmanuel Désveaux

Mythes

XXX - La fille et le gant brodé

Texte intégral

1Une fille courait toujours après les jeunes hommes. Au printemps, alors qu’elle était partie à la chasse, elle suivait une piste. Elle commença à voir sur son chemin quelques petites merdes. Elle continua et en vit encore plus, et plus elle avançait, plus il y en avait. C’était maintenant l’après-midi et la merde fondait, elle en voyait de plus en plus, il y en avait partout... Enfin, elle vit un magnifique gant brodé de perles au milieu de la merde dégoulinante. Il lui plut, elle le ramassa et l’enfila. Elle voulait en faire son homme. Mais le gant se métamorphosa lui aussi en merde et elle eut la main toute dégueulasse. Elle rentra. Son père lui dit : « Il ne faut pas courir après les beaux jeunes hommes, car ils ne savent pas chasser, ni rien faire : ils ne rapportent jamais rien. Tu devrais plutôt faire la cour à des vieux car, eux, au moins, ils rapportent du gibier et sont productifs. »

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1988

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540