Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Des cerveaux de génie

 | 
Michael Hagner

Après la recherche sur les cerveaux d’élite

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le cerveau cybernétique

« Avez-vous déjà songé au fait que presque tout ce que l’humanité actuelle pense encore, ou ce qu’elle appelle penser, peut déjà être pensé par des machines construites par la cybernétique, la nouvelle science de la création ? Ces machines dépassent déjà l’être humain, leurs soupapes sont plus précises, leurs sécurités sont plus précises que dans nos épaves empilées […]. Ce qui relève de la pensée passe donc dans les robots, qui couvrent les besoins ; ce qui reste, ce sont les rudiments d’un vieux passé volcanique et, là où ils se montrent, ils paraissent déjà inhumains et ratés1. »

Dix-sept années seulement après avoir qualifié la cérébration progressive de « notion fondamentale pour toute l’époque qui commence », Gottfried Benn cessa de considérer le cerveau comme l’organe qui rendait l’humanité capable d’affronter l’avenir. « Races et cerveaux totalement vidés, lixiviés », relevait-il dans une note sur le poème Quartär (« Quaternaire »), juste après la fin d...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540