Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le miroir et le crâne

 | 
Julien Bonhomme

Remerciements

Texte intégral

1Les remerciements d’un travail ethnographique tiennent de la gageure tant l’enquête de terrain endette le chercheur auprès d’un nombre considérable de personnes sans qui, évidemment, rien n’aurait été possible.

2Je tiens à remercier tout particulièrement :

  • au Gabon, G. Salaün pour son hospitalité indéfectible ; les membres du Laboratoire universitaire de la tradition orale et du Laboratoire d’anthropologie à l’Université Omar-Bongo de Libreville, notamment R. Mayer, J.-É. Mbot, J. Tonda ; A.-C. Ngembet et tous les siens, à qui je dois énormément ; enfin, ma dette est inacquittable envers les nombreux initiés du Bwete que j’ai fréquentés1.
  • en France, en sus de ma famille et mes proches, P. Descola, M. Houseman, A. Mary, C. Severi, M.-F. Rombi, M. David-Ménard, pour le soutien, les encouragements et les conseils avisés2.

3Je remercie également les rapporteurs anonymes du Comité de lecture pour la pertinence de leurs critiques.

Notes

1 J’ai choisi de préserver dans les citations l’anonymat des informateurs, les affaires initiatiques étant un sujet délicat, surtout quand jalousie et sorcellerie s’en mêlent.

2 Ce livre est tiré d’une thèse de doctorat en anthropologie soutenue à l’EHESS en novembre 2003.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540