Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le communisme primitif

 | 
Alain Testart

Section I. Les rapports de production

Chapitre 2. Les rapports de production dans les sociétés de chasseurs-cueilleurs

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

I — LE PROBLEME DE LA DEFINITION DES RAPPORTS DE PRODUCTION EN L’ABSENCE D’EXPLOITATION

Dans les sociétés sans classes, sans exploitation, les rapports sociaux de production ne sont pas les rapports qui règlent l’accès aux moyens de production, ni ceux qui répartissent les hommes entre ces moyens de production, encore moins sont-ils constitués par une forme collective dans laquelle un surplus inexistant serait approprié, ces rapports sont des rapports de non-exploitation. Dans les sociétés sans exploitation le rapport social de production est un rapport de non-exploitation : cette proposition peut bien apparaître comme tautologique. Toutefois elle ne l’est pas plus que celle qui dit que dans une société où existe l’exploitation le rapport de production est un rapport d’exploitation1. Ces deux propositions, par-delà leurs superficialité apparente, expriment deux choses, à savoir : 1° le rapport de production est le rapport social fondamental qui lie les hommes entre eux dans la produc...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1985

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540