Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le communisme primitif

 | 
Alain Testart

Section I. Les rapports de production

Chapitre 1. Introduction critique à l’étude des rapports de production chez les chasseurs-cueilleurs, ou : les marxistes devant les sociétés sans classes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le but unique de cette introduction est d’examiner comment les marxistes et les différents anthropologues se réclamant du marxisme ont conçu les rapports sociaux de production dans des sociétés sans classes et, plus spécialement, dans les sociétés de chasseurs-cueilleurs.

Les écrits de Marx sur la question des sociétés primitives se réduisent à peu de chose. Marx n’a jamais dit quels étaient les rapports de production dans ces sociétés ; encore moins a-t-il esquissé l’élaboration théorique de leur mode de production. Ceci pour deux raisons. D’une part, parce que les connaissances ethnographiques de son époque étaient encore très maigres, parce que l’anthropologie comme discipline venait juste de naître. D’autre part, parce que Marx ne s’est jamais penché sur les sociétés primitives pour en chercher leurs structures spécifiques : le seul mode de production dont Marx ait fait la théorie est le mode capitaliste, et Marx ne s’intéresse aux modes de production antérieurs que dans la mesur...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1985

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable