Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mchod-rol

 | 
Mireille Helffer

Cinquième partie. Les instruments emblématiques

Introduction à la cinquième partie

Texte intégral

1Comme on l’a vu dans l’introduction, les instruments de musique énumérés dans les dictionnaires et les encyclopédies, pour la plupart hérités de la tradition indienne, sont nombreux. Certains d’entre eux, tels le luth pi-wang ou la flûte à embouchure latérale gling-bu, n’ont, semblet-il, jamais joué aucun rôle effectif dans les musiques du bouddhisme tibétain ; pourtant, les textes comme l’iconographie mettent en évidence leur caractère emblématique et l’un comme l’autre peuvent être choisis, au même titre que les petites cymbales tingshags, pour représenter la « gratification de l’ouïe » au sein des « cinq gratifications des sens » (‘dod-pa lnga).

2Les deux courts chapitres qui vont suivre tenteront de faire le point sur la place qui leur est réservée dans la tradition tibétaine.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable