Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les trois cultures

 | 
Wolf Lepenies

L'Allemagne

Thèmes de Max Weber dans l’œuvre de Thomas Mann

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Livre bourgeois et vérité sans sérieux

Dans son discours de Munich, en 1917, sur « Le métier et la vocation de savant », Max Weber avait décrit comment, à l’époque moderne, les valeurs ultimes et les plus sublimes disparaissaient peu à peu de la vie publique pour survivre, soit sous la forme d’une mystique qui tourne le dos au monde, soit dans la fraternité des rapports individuels immédiats. L’art aussi n’était plus monumental, mais devenait progressivement intime, si bien que « de nos jours, on retrouve uniquement dans les petits cercles communautaires, dans le contact d’homme à homme, en pianissimo, quelque chose qui pourrait correspondre au pneuma prophétique qui embrasait autrefois les grandes communautés et les soudait ensemble » (Weber, Max s.d. : 96). La nature lui interdisait de songer à un autre mode d’être où pouvaient converger la distance à l’égard du monde, la connaissance, la sympathie et même l’amour et donner lieu à des formes d’expression indirecte d’un grand raffin...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1990

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540