Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les trois cultures

 | 
Wolf Lepenies

L'Allemagne

Prologue : W.H. Riehl artisan et poète

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’été 1856, alors qu’elle travaillait à la conception de son premier roman, George Eliot rendit compte dans la Westminster Review de deux livres d’un auteur allemand. Elle était fascinée par leurs qualités littéraires, mais signalait à ses lecteurs que l’importance de ces volumes était due avant tout à la richesse de leur documentation et à la conception du monde qu’on pouvait en déduire. Il s’agissait de Die bürgerliche Gesellschaft (La société civile, 1851), ainsi que de Land und Leute (Pays et gens, 1853) de Wilhelm Heinrich Riehl, les deux premières parties de son Histoire naturelle du peuple.

George Eliot profita de son compte rendu pour critiquer violemment le roman social à la mode anglaise. Bien que ses auteurs prétendissent donner du peuple une image réaliste, leur description des basses classes se révélait étrangère à toute réalité ; les paysans, surtout, ressemblaient plutôt à des personnages d’opéra qu’à des êtres humains de chair et de sang, astreints à un rude labeur. M...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1990

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540