Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Vert patrimoine

 | 
Françoise Dubost

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le rôle de l’État et de l’institution culturelle dans le traitement du patrimoine ont fait l’objet de nombreuses analyses. L’étude ethnographique amène à nuancer leur caractère trop souvent général, théorique ou normatif. Prenons pour exemple quelques-uns des propos développés dans le numéro, déjà cité en introduction, de la revue Les Papiers consacré au patrimoine. « Toute institution culturelle, dit Yvon Lamy, a besoin de s’appuyer sur une culture objective, une culture attachée à des œuvres, mais elle ne la trouve pas toute faite. Le patrimoine est une action culturelle construite et, au principe de sa construction, s’affirme une volonté régalienne de le faire surgir et de l’inventorier avant de le protéger. » Louis Assier-Andrieu, un peu plus loin ajoute : « En classant, en triant, en sélectionnant dans la structure sociale, dans l’histoire, dans l’environnement, une “matière patrimoniale” digne de sa protection, l’État se livre à une opération de reconnaissance (relayée volens ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540