Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La dynamique des alliances ouest-sahariennes

 | 
Mustapha Naïmi

Sources et bibliographie

Texte intégral

Principales sources arabes

‘Abd al-Wadud wuld Antahah wuld Ahmad as-Samsdî, 1971, « L’Histoire ancienne de l’Adrar et le Fils de Shams ad-Dîn » dans H. Norris, Saharan Myth and Saga, 126-151.

’Iyyâd Abu al-Fadl ʻIyyâd b. Musâ al-Yahsubî as-Sabtî, 1967, Tartîb al-Madârik wa Taqrîb al-Masâlik fî Ma’rifat a’lâm Madhab Mâlik, annot. Ahmad Bakir Mahamud, Beyrouth, 7 vol. ; Madrid, Inst. de l’Académica de Historia, 7 vol. en 4 vol.

- 1982, al-Ghynya, Fahrasat Shyukh al-qâdî, annot. Mahir Zuhayr, Beyrouth.

Abu al-Fida, 1840, Géographie d’Aboulféda, texte arabe (Taqwim al-Buldan) éd. M. Reynaud et M. G. de Slane, Impr. royale, Paris.

Ad-Da’if Muhammad ar-Ribatî, 1986, Tarikh ad-Da’if, Dar al-Ma’thûrât, annot. et présent. Ahmad al-’Umarî, Rabat.

Ad-Damashqî Shams ad-Din abi ‘Abd Allah Muhammad Abi Talib al-Ansârî, 1923,

Nukhbat ad-Dahr fî ʻajâ’ibi al barr wa-l-bahr, Bagdad.

Ad Dawdî Abî Ja’far Ahmad b. Nasr, s. d., Kitâb al Amwâl, éd. et annot. Rida Muhammad Salim Shahpur, Centre du Patrimoine marocain, Dar at-Taqâfa, Casablanca.

Ad-Djarjînî, 1974, Kitâb at-Tabaqât, Alger.

Al-’Ayyashi, Salim, 1316/1898, Ar-Rihla al-’Ayyâshyya, -Mâ’al-Mawâ’id, lithogr. à Fès.

Al-’Azafî Ahmad, 1989, Da’âmat al-Yaqîn, éd. Ahmad Taoufiq, Rabat.

Al-Bâdisî Abd al-Haq (Ve/XIe siècle), 1926, al-Maqsad sh-Sharif [Vies des saints du rif], trad, et annot. de G. S. Colin, AM, XXVI, Paris.

Al-Bakrî, Abu ‘Ubayd Allah, 1965, Kitâb al-Maghrib fî dhikr bilâd Ifrîqiyya wa al-Maghrib, Librairie d’Amérique et d’Orient, Paris.

Al Baladûrî. Ahmad Ibn Yahya, 1957, Futûh al Buldân, éd. par Salâh al Munadjdjid, Le Caire.

Al Baydaq, Abû Bakr ʻAli as-Sanhâjî (VIe/XIIe siècle), 1971a, Kitâb akhbâr al-Mahdî Ibn Tûmart wa ibtidâ’dawlat al-muwwahhidîn [Livre de l’histoire du mahdî Ibn Tûmart et des débuts de l’État almohade], annot. ‘Abd al Wahhâb Ibn Mansûr, éd. Dar al Mansûr, Rabat.

– 1971b, Al-mustanabbî min Kitâb al-ansâb fî Ma’rifat al-Ashâb, annot. ‘Abd al-Wahhâb Ibn Mansûr, éd. Dar al-Mansûr, Rabat.

Al Buslîmânî al Habib, s. d., Rawdat al-Azhâr wa nuzhat al Absâr, ms.

Al-Fashtâli Abu Fâris Abd al-’Aziz b. Muhammad, 1964, hil as-Safâ fî akhbâr al-Mutuk ash-Shurafâ, Publié sous l’égide de l’IURS, Rabat Rabat et l’Institut Mulay aiHassan pour les Recherches, Rabat, annoté et présenté par Abd Allah gannûn, Tétouan.

Al-Fâsî Muhammad al-Arbî b. Abî al-Mahâsin yusuf, 1906, Mir’ât al-mahâsit min akhbâr ash-shaykh Abî al-Mahâsin, lithog. à Fès.

Al-Fâsî al-Idrîssî al Hasanî al-Faqîh Yusuf b. ʻAbad, 1988, Multaqat ar-Rihla min al-Maghrib Ilâ Hadramawt, annot. Amin Tawfîq at Tîbî.

AL-Gharbî, M., s. d., As-Sagya al-Hamra wa Wâdî ad-Dahab, Casablanca.

Al-Hamadâni, 1954, Αl-Iklîl, éd. par O. Löfgren, Uppsala, Almqvist & Wiksells.

Al-Hâmidi Abu ‘Abd Allah al-Azdî, 1966, Jadwat al-muqtabas, Al-Maktabat al-Andalusiyya, ad-Dar al-Masryya.

Al-Hariri Ahmad b. Muhammad, 1969, Nafh at-tîb fî ghusn al-andalus ar-ratîb, texte édité par Ihsân ʻAbbâs, Beyrouth, 2 vol., Le Caire, 1949, 4 vol.

– 1967, Annales sur l’histoire et la littérature des Arabes d’Espagne, éd. Dozy, Amsterdam, 2 vol.

Al-Hudaygî Muhammad as-Susi, 1938, Manâqib, Impr. arabe, Casablanca, 2 vol.

Al-Idrissi, Muhammad, 1986, Ad-Durar as-sanyyafî akhbâr as-sulâla al-idrîsyya, Beyrouth.

Al-Idrissi Muhammad b. ‘Abd al-’Azîz ash-Sharîf al-Fatwî, 1968, Description de l’Afrique et de l’Espagne, R. Dozy et J. de Goeje, Leyde, E. Brill ; Le Magrib au VIe siècle de l’hégire (XIIe siècle apr. J. -C.), texte établi et trad. franç. d’après Nuzhat al-Mushtâq fî ikhtirâq al-Afâq par M. Hadj Sadok, s. d.

Al-’Issawî, M al-Jazuli, s. d., An Nur al-kâmilfî manâqib fahl ar-rijal al-kamil Sidi Muhammad b. ʻIssa, Impr. Misr al Jadida, Le Caire.

Al-Istakhrî Abu Ishâq Ibrahim b. Muhammad al-Fârisî, 1927, Kitâb al-masâlik wa-l mamâlik, Viae Regnorum, Description éditions moslemicae, bibl. géo. ara, 2e éd., M. J. de Goeje, E. Brill.

Al-Karâmî, Bishârat az-Zâ’irîn, ms. (voir Cl. Justinard, 1933).

Al-Kittânî, Muhammad Ja’far, 1900, Salwat al-anfâs wa muhâdatat al-akyâs biman uqbira mina al-ʻulamâ’wa as-sulahâ ʻi bi Fâs, lithogr. à Fès.

Al-Kunti Sîdi Muhammad, Kibâb al-tarâ’if wa al-talâ’id min Karâmat al shay khay al wâhida wa il-wâhid, ms.

Al-Maqdisî Shams ad-Dîn Abî ‘Abd Allah b. Abî Bakr sh-Shâmî, 1963, Ahsan at-taqâsîm fî Ma’rifat al-aqâlim, trad, franç. A. Miquel, Damas.

Al-Malkî Abu ‘Abd Allah, 1951, Ryâd an-nufûs fî tabaqât ʻUlamâ’al-qarawiyyîn wa Ifiiqyâ wa zuhhadihim wa ʻubbâdihim wa nussâkihim, annot. Hossein Monès, Le Caire, 2 vol.

Al-Maqarrî Ahmad b. Mahammad, 1949, Nafh at-tîbfî rhusni al andalus ar-ratîb, 4 vol., Le Caire, édition revue par Ihsân Cabbas, Beyrouth, 1969, texte traduit par Dozy sous le titre Analectes sur l’histoire et la littérature des Arabes d’Espagne, éd. Dozy, G. Duget, L. Krehl et W. Wright, Leyde, Brill, 1967, 2 vol.

Al-Mas’ûdî abû al-Hassan ʻAli b. al-Husayn b. ʻAli, 1973, Murûj ad-dahab wa ma’âdin aljawâhir, texte édité par Yusuf Dâghir, Beyrouth, texte et trad, franç. C. Barbier de Meynard et J. Pavet de Courtelle, Les Prairies d’or, Paris, Impr. impériale, 1862-1877 ; rééd. par C. Pellat, Beyrouth, 1966-1970, en particulier vol 4.

Al-Murâdî al-Hadramî Abu Bakr Muhammad b. al-Hassan, 1981, Kitâb al-Ishâra ilâ adab al-imâra, étude et annot. Radwân asSayyid, Beyrouth, Dar at-Talî’a.

Al-Murrâkushî‘Abd al-Wâhid, 1978-1979, al-Mu’jibfî târikh akhbâr al-mughrib, annot. Muhammad Sa’îd al-’Aryân et M. al-’Arbî al-’Alamî, Casablanca, Dar al-Kitâb.

Al-Murrâkushî al-’Abbâs b. Ibrahim, 1977, Al-I’lâm biman halla Murrakush wa Aghmat mina a-A’lâm, Impr. royale, Rabat, 10 vol.

Al-Qâdirî Muhammad atTayyib, 1982, Nashr al-matânî li ahl al-qarn al-hâdî ʻashar wa-ttânî, texte édité par M. Hajji et A. Taoufiq, Rabat, Maktabat at-Talib, 4 vol.

Al-Qalqashandî, 1976, Subh al-A’shâfî Sinâ’at al-Inshâ, Le Caire.

Al-Qazwînî ar-Raqîq b. Ishaq Ibrahim, 1968, Târikh Ifiiqyâ wa-l-Maghrib, annot. Al-Munjî al-Ku’bî, Tunis.

Al-Ufrânî Muhammad as-Sûsî al-Murrâkushî, 1977, Nuzhat al-hâdî bî akhbâr muluk al-qarn al-hâdî, Histoire de la dynastie saadienne au Maroc (1511-1670), trad. Ο. Houdas, Paris, E. Leroux.

– Safwat man Intashar min akhbâr sulahâ’ al-qarn al-hâdî ʻashar, lithogr. à Fès, s. d. texte arabe lithogr. à Fès, s. d. ; texte reproduit par l’Impr. at-Talib, Rabat.

Al-’Ubdurî A. M., 1968, Ar-Rihla al-’ubduryya, publ. de la Faculté de lettres, université Mohamed-V, Rabat.

Al-’Umari Fath Allah (XIVe siècle), 1927, Masâlik al-absârfî mamâmik al-amsâr, trad. M. Gaudefroy-Demombynes, L’Afrique moins l’Egypte, Paris Geuthner.

Al-Walâtî, Muhammad Yahya, 1990, Ar-Rihla al-hijâziyya [Voyage à la Mecque], texte établi et annot. par M. Hajji, Dâr al-Gharb al-Islâmi, Beyrouth.

Al-Wansharîsî Ahmad, 1981, Al Mi’yâr al-mu’rib wa l-jâmi’al-mughrib’an fatâwi ahl ifrîqya wa al-andalus wa al-maghrib, Beyrouth, éd. Muhammad Hajji.

Al-Ya’qûbî Ahmad b. Abi Ya’qûb, 1937, éd. et trad. G. Wiet, Les Pays, Le Caire, publ. de l’Intitut français d’archéol. orient ; 1962. texte arabe de H. Pérès, trad, de G. Wiet, Description du Maghreb en 276/889, extrait du Kitâb al-Buldan, Alger, Institut d’études orientales.

Al-Yusî al Hassan b. Mas’ûd b. Muhhama b. ʻAli b. Yusuf (Abu ‘Ali), 1982, Al-Muhadârât fi-l-adab wa-l-lugha, éd. M. Hajji et A. Iqbal ash-Sharqâwî, Dar al-Gharb al-Islâmi, Beyrouth, 2 vol.

An-Nâçirî Ahmad Khalid, 19541956, Kitâb al-istiqsâ li akhbâr duwwal al-Maghrib al-Aqsâ, Casablanca, trad, franç. A. Graulle (AM, XXXIV, 1936) et E. Fumey (AM, IX, 1906).

Anonyme, 1928, Kitâb al-ansâbfit Ma’rifat i al-ashâb [Livre des généalogies pour connaître les compagnons (d’Ibn Tûmart) ], texte arabe et trad. dans E. Lévi-Provençal ; ms., s. d. à la Bibliothèque générale, Rabat, n° K1275.

– 1934, Mafâkhir al-barbar, annot. E. Lévi-Provençal, Rabat.

– 1936, Al-Hulal al-muwwashyya fi dikr al-akhbâr al-murrakushyya, chronique anonyme des dynasties almoravide et almohade, 1979, édit I. S. Allouche, coll. des textes arabes de l’IHEM, vol. 6, Rabat ; annot. et éd. A. Zammâma et S. Zakkar, Casablanca.

– 1985, Kitâb al-Istibsâr fî ʻajâ’ib al-amsâr, annot. Sa’d Zaghlûl abd al-Hamîd, Casablanca, Dar an-nashr al-maghribyya.

An-Nuwwayrî Shihâb ad-Dîn Ahmad b. ‘Abd al-Wahhâb b. Muhammad‘Abd adDâym, 1968, Conquête de l’Afrique septentrionale par les musulmans et l’histoire de ce pays sous les émirs arabes dans Ibn Khaldun (abrév. HB), I, 313-447.

As-Sa’dî ash Shaykh Abd ar-Rahmân b. ‘Abd Allah b. Imran b. al-Amîr, 1898-1900, Târikh as-Sûdân [Histoire du Soudan], texte arabe éd. et trad, franç. O. Houdas, Pelov, Paris.

As-Sadafî at-Tahar (XIIe siècle), 1998, As-sirr al-Masûn fî ma Ukrima Bihi al-Mukhlisûn, éd. critique et analyse Halima Ferhat, Beyrouth, Dar al-Gharb al-Islâmi.

As-Saddîq abî ‘Abd Allah at-Talib Muhammad w. Abî Bakr, 1981, Fath ash-Shakûr fi Ma’rifat i ʻA’ yân ʻUlamâ’ at-Takrûr, annot. Muhammad Ibrahim al-Kattânî et Muhammad Hajji, Beyrouth, Dar al-Gharb al-Islâmî.

Ash-Shammâkhî, 1301/1883, Siyyar ash-Shammâkhî, lithogr. au Caire.

As-Shaykh Sidi Bâba w. Shaykh Sidyya al-Kabîr, 1992, Târikh imâratâ idâw ʻish wa mashdûf, ms. ; étude et annot. Izîd Bîh w. Muhammad Mahmûd, thèse de 3e cycle, Nouakchott, publ. de l’université de Nouakchott.

As-Sûsi Muhammad al-Mukhtar, 19601963, al-Ma’sul, Casablanca, Imp. Fedala, 20 vol.

– s. d., Min khilal Jazûla, Impr. Mahdia, Tétouan, 4 vol.

– 1966, Iligh Qadiman waHhaditan, Impr. royale, Rabat.

– Madâris Sus al-’Atîqa, 1987, éditions Ben Cherra, Casablanca.

At-Tamanârtî Abu Zayd abd ar-Rahman b. Muhammad al-Jazûlî al-Maghâfirî, 1953, al-Fawâ’id al-jamma bi isnâd ʻulûm al-ummah, trad, franç. Cl. Justinard, publ. de la section historique du Maroc, Durand éd.

At Tamîmî Muhammad b. Qâsim b. ‘Abd ar Rahman b. ‘Abd al Qarîm, s. d., Al Mustafâd fî manâqib al’ubbâd, ms.

At-Tamîmî Abu-l-’Arab, 1915. Tabaqât ʻUlamâ’ Ifrîqyâ, éd. par Bencheneb.

Az-Zayani Abu-l-Qasim, 1967, At-Tutjumâna al-Kubrâ fî akhbâr al-’Alâm barran wa bahran, annot. ‘Abd al-Karîm al-Filâlî, Rabat.

– 1992, Al-Bustân ad-darîf fî dawlat mawlay ʻAli ash-Sharîf, étude et annot. Rachid az-Zawya, Risâni, Centre des études et des recherches alawites.

Az-Zuhri, 1968, Kitab al-jugrfya, Mappemonde du calife al-Mâmûn reproduite par Fazâri (IIIe/IXe siècle), rééd. et commenté par Zuhri (VIe/XIIe siècle), texte arabe de M. Hadj Sadok, Bull. études orientales, Damas, (RISF), 21, 1-312.

Bâba Ahmad at Tinbuktî, 1956, Kifâyat al Muhtâjfî ikhtisâr nayl ad Dîbâj, AM, Section des manuscrits, BG, Rabat.

BU ʻAlam Abd al Mawla, Al Bahr al Muhit fî Nasab Takna wa Azwafît, ms, Goulmim, s. d.

Ibn ‘Abd al Hakam, ‘Abd ar Rahman b. ‘Abd Allah, Futûh misr wa akhbâraha, Leyde, 1922 ; Traditions anciennes relatives à l’établissement des musulmans en l’Afrique septentrionale, texte trad. par M. G. de Slane dans HB, 1968, I, 301-312.

Ibn ‘Idârî Ahmad b. Muhammad al-Murrâkushî, 1948-1951, Al-Bayân al-mughrib fî akhbâr al-Maghrib, éd. G. S. Colin et E. Lévi-Provençal, I-II, Leyde ; III, éd. E. Lévi-Provençal, Paris, 1930.

– 1961, éd. d’un fragment inédit du Bayân par H. Miranda, « un fragment inédit de Ibn ‘Idarî sur les Almoravides », Hespéris-Tamuda, fasc. I, 43-112 (abrév. Bayân).

– 1963, éd. A. Huici Miranda, IIIe partie d’Al-Bayân al mughrib, Tétouan, (abrév. Bayân) III.

– 1985, la partie sur al-Bayân, muwwahidûn, établie par l’ΑΑΜΡ, Beyrouth, Dar al-Maghrib al-Islâmi et Casablanca, Dar at Taqâfa.

Ibn Abî Zar’ ʻAli al-Fâsî, al-Anîs al-mutrib bi rawd al-qirtas fî akhbar muluk al-maghrib wa târikh madinât Fas, 1843-1846, texte arabe et trad latine par Tornbeg, Upsala, 2 vol. ; 1303/1885-1886, texte lithogr. à Fès ; 1860, trad. A. Beaumier, Histoire des souverains du Maghreb et annales de la ville de Fès, Paris ; 1973, Rabat, texte arabe publié par Dar al-Mansur.

– 1972, Ad-Dakhira as-sanyya fi tarikh ad-dawla al-marinyya, Rabat, Dar al-Mansur.

– Ibn ‘Arabi abu Bakr al-M’afiri, 1989, Al-Ahkâm as-sughrâ, annot. Sa’d A’rab, Rabat, Isesco, IV.

Ibn al-Abbâr, 1963, Αl-Hulla as-Sayrâ’, Le Caire, éd. H. Monès, 2 vol.

Ibn al-Atîr ʻIzz adDîn ʻAli b. Muhamma ‘Iyyad, 1898, Al-Kamil fî at-Târikh, éd. Torneberg, 14 vol, Leyde ; 1965, trad. partielle, Fagnan, Annales du Maghreb et de l’Espagne, Alger, Beyrouth.

Ibn al-Faqîh Abu Bakr Ahmad b. Muhammad al-Hamadânî, 1885, Kitâb al-Buldân, Compendium Libri, Luguni Batavorum, Leyde, Bibliotheca Geographorum Arabicorum, éd. M. J. de Goeje, I ; 1949, trad. Hadj Sadok, BAF, vol 6, Alger ; 1973, Abrégé du livre des pays, trad. H. Massé, éd. d’Amérique et d’Orient, A. Maisonneuve, Paris, Damas.

Ibn al-Muwwaqit Muhammad, 1336/1917-1918, As-Saadat al-abadiyya, fi at-ta’rif bi-lhadra al-murrâkushyya, 2e t. lithogr. à Fès.

Ibn al-Khatîb Abu ‘Abd Allah Muhammad (Lisân ad Din), 1964, A’mâl al-’Ilâm fî Man Bûi’a qabla al-ihtilâm, annot. E. Lévi-Provençal, Liban, Dar al Makshuf ; 1956, annot. M. al’Abbâdî et Brahim al-Kattâni, dar al-Kitâb, Casablanca, 2 t.

– s. d., Nufâdat al-Jirâb, annot. M. Mukhtar al’Abbâdî, Le Caire.

– 1974, Al-Ihâtafî akhbâr Gharnâta, annot. M. A. ʻInân, Le Caire, 3 t.

Ibn al Qâdî Ahmad b. Muhammad b. Abi al-’Afiyya al-Miknâsî, 1309/1891, Jadwat aliqtibâs fi man halla min a’lâm madinat Fâs, lithogr. à Fés.

– 1974, Durrat al-Hijâlfî asmâ ʻi ar-rijâl, Impr. La Civilisation arabe, le Caire, 3 vol.

Ibn al-Wazzân al-Hassan dit Léon l’Africain, 1956, Description de l’Afrique, trad. de l’italien par A. Epaulard, Paris, A. Maisonneuve ; 1980-1983, Wasf Ifrîqya, Rabat, trad. arabe de M. Hajji et M. al-Akhdar, 2 vol.

Ibn al-Qattân Abu al-Hassan Ali b. Muhammad al-Kutâmî al-Fâsî, 1964, Nadm al-Jumân fî akhbâr az-zamân, tome 6 annot. Mahmûd Makki, Publications de la Faculté des lettres et sciences humaines, Rabat.

Ibn as-Saghîr, 1975, « Chronique d’Ibn Saghîr sur les imams rostomides de Tahert », CT, 23, 91-92, 315-368.

Ibn Bashkuwwal Abu al-Qâsim khalaf b. ‘Abd al-Malik, 1966, Kitâb as-Sila fi tarikh a’immat al-andalus. Le Caire, ad-Dar al-Masriyya li An-Nashr, 1882-1883, éd. F. Codera, Madrid, Bibiolthèque arabico-hispana, 1-2.

Ibn Bassam abu Hassan ʻAli, 1939-1942, Ad-Dakhîra as-sanyya fi mahâsin ahl al-jazîra, 2 vol., Le Caire.

Ibn Battûta Abu ‘Abd Allah Ibrahim b. Muhammad al-Lawwâtî, 1853-1859, Tuhfat an nuddârfî gharâ’ib al-amsâr wa a’jâ’ib al-asfâr, éd. et trad, franç. de C. de Defremy et J. B. R. Sanguenetti ; 1966, Voyages d’Ibn Battûta, 4 vol., autre trad. R. Mauny, V. Monteil, Djeinidi, S. Robert et J. Devisse dans Textes et documents relatifs à l’histoire de l’Afrique, Dakar ; réimpr. en 1969 de l’édition de 1853-1859, augmentée d’une préface de notes par V. Monteil, Paris, Anthropos.

Ibn Bullughîn ‘Abd Allah, 1955, Les Mémoires de Abd allah dernier roi ziride de Grenade (Ve/XIe siècle), texte arabe publié d’après l’anicum de Fès par E. Lévi-Provençal, Le Caire, éd. al-Maarif Ibn Hawqal Abu al-Qâsim an-Nasîbî (Xe siècle), 1979, Kitâb Surat al-ard ou Kitâb al-Masâlik wa l-Mamâlik), texte arabe publié par Dar Maktabat al-Hayât, Beyrouth ; 1842, trad. M. C. G. de Slane sous le titre Description de l’Afrique, Paris, Impr. royale.

Ibn Hazm Abû Muhammad ʻAli b. Ahmad b. Sa’îd al-Andalusi, 1971, Jamharat Ansab al-’Arab, annot. ‘Abd as-Salam Harûn, 3e éd., Casablanca, Dar al-Maarif.

Ibn Hurdadibbah, Ibn al-Faqîh al-Flamadânî et Ibn Rustum, 1963, Al Masâlik wa-lMamaâlik, Téhéran, Librairie at Tanâ’ ; 1949, Description du Maghreb et de l’Espagne au IXe siècle, Paris, éd. Sadok, 4 vol.

Ibn Kardabbus, 1965-1966, Kitab al-Iktifâ’, Madrid, Instituto de Estudios Islamicos, vol. 13.

Ibn Katîr Abu al-Fidâ al-Hâfid, 1966, Al-Bidâya wa-n-nihâya, 1e éd., Beyrouth, Maktabat al-Maarif, 14 vol.

Ibn Khaldun‘Abd ar-Rahman al-Maghribi, 1971, Kitâb al-’Ibar wa Diwân al-Mubtadâ’ wa al-Khabar fî ayyâm al-’arab wa l-’ajam wa l-barbar wa man’âsarahu min dawt as-sultân al-akbar [Livre des enseignements et des renseignements sur l’histoire des Arabes, des non-Arabes et des Berbères et sur leurs souvrains les plus marquants], Beyrouth, ʻA’l Alamî, 7 vol.

– 1968-1969a, Histoire des Berbères, trad. de M. C. G. de Slane, 4 vol., Paris, Geuthner, (abrév. HB).

– 1969b, Al-Muqqadima, trad. V. Monteil, Discours sur l’histoire universelle, 3 vol., Paris, Sindbad.

Ibn Khâqân Abu Nasr al Fath b. Muhammad, 1273/1857, Qalâ’id al’Iqyân, Le Caire.

Ibn Khayyât Khalîfa Abû’Umar, 1967, Kitâb at Tabaqât, éd. Akram Diyyâ al’Umarî, Bagdad, al’Ani Press.

– Târîkh Ibn Kayyât, 1977, 2e éd., Akram Diyyâ al-’Umarî, Beyrouth, Dar al-Kalâm, 2 vol.

Ibn Khillikân abû al-’Abbâs Shams ad-Dîn Ahmad, 1968, Wafayât al A’yân, annot. Ihsân ʻAbbâs Beyrouth, 6 vol.

Ibn Mandûr Muhammad (1233-1311/1312 AD) s. d. Lisân al-’Arab al-Muhît [Dictionnaire de la langue arabe], éd. par Yusuf Khayât, Beyrouth, Dâr lisân al’Arab, 3 vol.

– Durrat al-Hijâlfi Asmâ’ar-Rijâl, 1970-1974, 3 vol., Le Caire.

Ibn Marzûq Muhammad at-Tilimsânî, 1981, Al-musnad as-Sahih fî ma’âtir wa mahâsin mawlâna abî al-Hassan, texte établi avec introd. et index par Maria-Jesus Figuera, Alger.

Ibn Qunfud Abu l-’Abbâs Ahmad al-Khatîb al-Qasantînî, 1965, Uns al-faqîr wa’Izz al-haqîr, éd. M. al-Fasi et A. Faure, Publ. Curs, Rabat, Éd. techniques nord-africaines.

– 1983, Kitab al-Wafayât, annot. ʻAdil Nuwwayhid, Dar al-Afâq al-Jadîda, Beyrouth.

Ibn Qutayba Abu Muhammad‘Abd Allah b. Muslim ad-Daynûrî, 1967, Αl-imâma wa-sSyyâsa (al-Mansûb), annot. Taha Muhammad az Zayyânî, Le Caire, 2 vol.

Ibn Sâhib as-Salât ‘Abd al-Malik b. Muhammad b. Ibrahim al-Bâjî, 1987, Târikh al Mann bi-l-Imâma ʻAlâ al-Mustad’afin, annot. A. Tazi, Beyrouth, Dar al-Gharb al Islâmî.

Ibn Sa’îd Abu lHassan ʻAli b. Mûsâ al-Maghribi (XIIIe siècle), 1970, Mukhtasar aljughrâfiyya, Kitâb Bast al-Ard fi-t-Tûl wa l-’Ard, éd. 1, Beyrouth, al-’Arabî, ; trad, franç. partielle dans J. M. Cuoq (Recueil), 201-219 ; 1982, Kitâb al-Jughrafiya, annot et introd. Ismael al’Arabî, 2e éd., Alger, Diwân al-Matb’a al-Jâmi’yya.

Ibn Sûda ‘Abd as-Salâm l-Fâsî, 1960-1965, Dalîl Mu’arrikh al-Maghrib al-Aqsâ, Casablanca, 2 vol.

Ibn Tijillât Abu‘Abd Allah, 1985-6, Itmad al-’Aynayn wa Nuzhat an-Nâdirîn fî Manâqib al-akhawayn, annot. M. Rabitat ad Dîn, Faculté de lettres, Rabat, 2 vol.

Ibn Tumart Muhammad, 1985, A’zzu ma Yutlab, annot. ʻUmar at-Tâlbî, Alger, al-Mu’assat al-wataniyya li-l-Funûn.

Ibn Umar Yahya, 1956, Ahkâm as-Sûq par H. ‘Abd al Wahhab, RIEI, Madrid, 4, 1-2, 103-143.

Ibn Zaydân ‘Abd ar Rahman, 1961, Al-’Izz wa-s-Sawla fî Ma’âlim Nudum ad-Dawla, Rabat, Impr. royale, 2 vol.

Ibn az-Zayyât Abu Ya’qûb Yûsuf b. Yahyâ at-Tâdilî, 1984, At-Tashawwuf ilâ rijâl at tasawwuf, [Vies des saints du sud marocain des Ve-VIe siècles de l’hégire), texte établi et annot. par A. Tawfîq, Rabat, Publ. de la Faculté de lettres.

Ka’ti, Muhammad b. al-Hâj al-Mutawakkil (avant 1593), Ta’rikh al-Fattâsh fî Akhbâr al-Buldân wa-l-Juyûsh wa Akhbâr an-Nâs ; 19131914 (révisé en 1964), éd. et trad. franç. de O. Houdas et M. Delafosse, Ta’rikh al-Fattâsh, chronique du chercheur, Paris, Maisonneuve.

Léon l’Africain : voir Ibn al-Wazzân Mouradi, al Bâ’mrânî. Α., s. d., Lamahât Min Târikh Sous, ms.

Shanqîtî Ahmad al-Amîn, 1958, Al-Wasît fî Tarâjim udabâ’shanqît, 2e éd., Fès, Librairie ar-Rashâd, Casablanca, Maktabat as-Salâm, Le Caire, Dar al-Khâzinjî.

At-Tijânî Abû Muhammad Abd Allah b. Muhammad b. Ahmad, 1927, Rihlat ash-Shaykh at-Tijâni, annot. Ibn Brahim Muhammad, Tunis ; trad. fr. R. Tousseau, Voyage du Cheikh at-Tijani, dans Journal Asiatique, 1852).

Az-Zarkali Khayr ad-Dîn, Al-a’lâm (Répertoire biographique), 1954, Le Caire, 10 vol.

Watwât Muhammad b. Ibrahim b. Yahya al-Ansârî al-Qurtubî, 1885, Kitâb Manâhij al-Fikr wa Mabâhij al-’Ibar dans Ibn al-Faqih, Kitâb al-Buldân, Leyde ; trad. franç. E. Fagnan, 1924 dans Extraits inédits relatifs au Maghreb, Alger.

Wuld Abd al-Hay Muhammad Sâlim, 1992Jawâmi’al Muhimmâtfî Umûri ar Rgaybât [Les principales préoccupations des Rgaybât], étude et annot. M. Naïmi, Rabat, IURS.

Wuld Hamidûn al-Mukhtâr, 1990, Hayât mûritânyâ : al-hayât ath-thaqâ fiyya, ad-Dâr al’Arabiyya h-1-Kitâb, Tripoli, 2 vol.

– 1994, Hayât murîtâniyyâ : Jughrâfiyya, Institut des études africaines, Rabat.

Yâqût b. ‘Abd Allah al-Hamawy Shihâb adDîn ar Rûmî al-Baghdâdî, 1866-1873, Mu’jam al-Buldân, éd. Wustenfeld, Leipzig, 6 vol. ; éd. Dar al-Mustashriq, Le Caire, 19361938, 20 vol. ; 1957, éd. Dar as-Sâdir, Beyrouth, 4 vol.

Relations de voyages et explorations

Baradez, J., 1951, Fassatum Africae, Recherches aériennes sur l’organisation des confins à l’époque romaine, Arts et Métiers graphiques, Paris.

Barth, H., 1860-1861, Voyages et découvertes dans l’Afrique septentrionale et centrale pendant les années 1849 à 1855, Paris/Bruxelles, A. Bohle, 4 vol., en particulier le 2e.

Benhazara, M., 1908, Six Mois chez les Touaregs du Ahaggar, Alger, Jourdan.

Caillé, R., 1968, Voyage à Tombouctou, Paris, Anthropos, 4 vol.

Cenival, P. et Monod, Th., 1938, Description de la côte d’Afrique de Ceuta au Sénégal par Valentin Fernandès (1506-1507), Paris, Larose.

Dubief, J., 1943, « Une mission au Sahara occidental (oct. -déc. 1942) », dans Travaux de l’IRS, Alger, 199-204.

– 1959, Le Climat du Sahara, 1, université d’Alger, IRS, Toulouse, Privat.

Foucauld, Ch., 1939, Reconnaissance du Maroc, Journal de route conforme à l’édition de 1888 et augmenté de fragments inédits rédigés par l’auteur pour son cousin François de Bondy, Paris, Société d’éditions géographiques, maritimes et coloniales, in 8°.

Gatell, J., 1869, « L’oued Noun et le Tekna à la côte occidentale du Maroc », BSG, Paris, 5, 17, 257-287.

Marmol, L. C., 1667, L’Afrique de Marmol, trad. de Nicolas Perrot, Sieur d’Albancourt, Paris, 3 vol., in 4°.

Pellow, Th., 1983, La Relation de Thomas Pellow, une lecture du Maroc au XVIIIe siècle, Magali Morsy, Éditions Recherche sur les civilisations, Synthèse n° 12.

Roncière, Ch. de la, 1918, « Découverte d’une relation de voyage datée du Touat et décrivant, en 1447, le bassin du Niger », Bull. de la section de géographie, CTHS, 33, 1-28.

– 1920, « La découverte de l’Afrique au Moyen Âge, cartographes et explorateurs », 1, Société royale de géographie d’Égypte, Le Caire.

– 1925, « La découverte de l’Afrique au Moyen Âge, cartographes et explorateurs : l’itinéraire du Continent », Mémoire de la SGEV, 8.

Bibliographie

Abitbol, M., 1982, « Juifs maghrébins et commerce transsaharien au Moyen Âge », Communautés juives des marges sahariennes, Institut Ben-Zévi pour la recherche sur les communautés juives d’Orient, Jérusalem, 229-253.

Afa, Omar, 1987, « Diwan qa’id al Mansur ad Dahabî », revue Dirâsât, Agadir, université Ibn Zohr, Faculté de lettres, n°l, 85-120.

Al Ghallâwî Ahmad b. Habat, Târikh al Bilâd ash-Shangîtyya, Institut mauritanien de la recherche scientifique (IMRS), Nouakchott, ms n° 2766.

Allain, Ch. et Meunié, J., 1951, « Recherches archéologiques au Tasghimout des Mesfioua », Hesperis, XXXVIII, 3e-4e tr, 381405 ; « La forteresse almoravide de Zagora », Hesperis, 1956, XLIII, 3e-4e tr, 305-326.

Al-Mannouni, M., 1977, « Madâris Sus al’Atîqa », revue Al-Manâhil, Rabat.

Amilhat, P., 1937, « Les Almoravides au Sahara », RMAOF, IX, 34, 1-39.

– 1937, « Petite chronique des Ida ou Aïch, héritiers des Almoravides sahariens », REI, 1937, I, 41-130.

Arkoun, M., 1979, « Nous et Ibn Khaldoun », Actes du colloque sur Ibn Khaldun, Faculté de lettres, Rabat, 29-36.

Arouet De Voltaire, F. M., 1963, Essai sur les mœurs et l’esprit des nations, éditions R. Rameau, Paris, 2 vol.

Asensio, J., 1930, « Note présentée au congrès par monsieur le colonel J. Asensio au nom de la délégation espagnole », Hesperis, XI, fasc. 1-2, Larose, 17-33.

Aumassip, G., 1967, « Note sur les dégraissants des céramiques néolithiques du Hoggar », Libyca, 15, 157-168.

Basset, H., 1920, Essai sur la littérature des Berbères, Alger, Carbonel.

– avec Terrasse, H., 1924, « Sanctuaires et forteresses almohades : Tinmel », Hesperis, 4, 1e tr, 9-91.

– 1952, Les Langues berbères, Londres, OUP.

Basset, R., 1909, Mission au Sénégal, Paris, Leroux.

Bazingher, Α., 1764, Traité des monnaies, Paris, 2 vol.

Benabou, M., 1975, La Résistance africaine à la romanisation, Paris, éd. F. Maspero.

Benachnou, M., 1946, « Sidi ‘Abd Allah moul lgara ou Abd Allah ibn yâsin », Hespéris, XXXIII, 3-4 tr, 406-413.

Benveniste, E., 1969, Le Vocabulaire des institutions indo-européennes, éd. de Minuit, 2 vol.

Ben Jaafar, E., 1985, Les Noms de lieux de Tunisie, racines vivantes de l’identité nationale, université de Tunis, CERES, Tunis, Cahier du CERES, série géographique, n° 6.

Bernard, M., 1970, « L’accord unanime de la communauté comme fondement des statuts légaux de l’islam d’après Abu-lHusayn al-Basrî », Études musulmanes XIe siècle, Librairie philosophique, J. Vrin, Paris.

Berque, J., 1974, Maghreb, histoire et société, Alger/Paris, Sned/Duclot.

Berthelemont, J., 1982, « Sur les origines de l’agriculture hydraulique », L’Homme et l’Eau en Méditerranée et au Proche Orient, 2, Lyon, 7-30.

Berthelot, Α., 1927, L’Afrique saharienne et soudanaise, Paris.

Bonte, P., 1984, « Guerriers et repentants. La tawba et l’évolution politique des émirats maures », Colloque perspectives anthropologiques sur l’histoire africaine, Francfortsur-Main, ronéo.

– 1986, « Introduction », dans Bernus, S., Bonte, P., Brock, L. et Claudot, H. (éd.), Le Fils et le Neveu. Jeux et enjeux de la parenté touarègue, Paris, éd. de la Maison des sciences de l’homme, Cambridge University Press, 136.

Bourgeot, Α., 1976, « Contribution à l’étude de la parenté touarègue », ROMM, XXI, 9-32.

Bovill, E. W., 1958, The Golden Trade of the Moors, Londres, OUP.

– 1968, Caravans of Old Sahara, Londres, OUP.

Brèthes, J. D., 1939, Contribution à l’histoire du Maroc par les recherches numismatiques, Casablanca.

Briggs, L. C., 1960, Tribes of the Sahara Desert, Cambridge, Mass, Londres.

Brignon, J., A. Amine, B. Boutaleb, G. Martinet, P. Rosenberger, 1982, Histoire du Maroc, avec la collaboration de H. Terrasse, Paris, Hatier.

Brigol, Rouillois, 1975, Le Pays de Ourghla (Sahara algérien), Paris, Sarbonne.

Brunschvig, R., 1976, Études d’Islamologie, Paris, Maisonneuve Larose.

Buffe, (Capitaine), 1938, Les Ida-u-Blal, Archives SHA, Vincennes.

Bulliet, R. W., 1975, The Camel and the Wheel, Cambridge, Mass, HUP.

Camps, G., 1960, « Massinissa ou les débuts de l’histoire », Libyca, VIII, 159-161.

– 1970, « Recherches sur les origines des cultivateurs noirs du Sahara », Revue de l’Occident musulman, 7, 35-45.

– 1980, Berbères : aux marges de l’histoire, Toulouse.

– 1982, « L’origine des juifs des régions nord-sahariennes », Communautés juives des marges sahariennes du Maghreb, Institut Ben-Zévi, Jérusalem, 57-68.

Caratini, S., 1989, Les Rgaybat (1610-1934), II, Paris, L’Harmattan.

Carro Baroja, J., 1955, Estudios Saharianos, Inst. de Estudios Africanos, XVII, 3-4, 35, Madrid.

Castries, comte de, Les Sources inédites de l’histoire du Maroc, 1re série : Dynastie saadienne : Archives et Bibliothèques d’Espagne, Paris, 1921-1961, 3 vol. (PSHM) (SIHM, Espagne) ; (France 1), 1905-1926, 3 vol. ; (Pays-Bas), Paris, 1906-1953 ; (Archives et Bibliothèques du Portugal), Paris, 1934-1953 ; 4 vol. Portugal.

Cattenoz, H. G., 1961, Tables de concordance des ères chrétienne et hégerienne, Éditions techniques nord-africaines, 3e éd.

Cénival, P. et de La Chappelle, F. C., 1935, « Possessions espagnoles sur la côte occidentale d’Afrique : Santa Cruz de mar Pequena et Ifni », Hesperis, 2.

– avec Monod, Th., 1938, Description de la côte d’Afrique, de Ceuta au Sénégal, par Valentin Fernandes, Paris, Larose.

Chafiq, M., 1977, « Sur l’origine imazighn de la plupart des toponymes au Maroc », revue Al-Baht al’Ilmi, XXVII, 329-358.

– 1997, « Éléments lexicaux berbères pouvant apporter un éclairage dans la recherche des origines préhistoriques des pyramides », revue Tifinagh, n° 11-12.

Chaleix, D. R., 1985, « Nouveaux sites médiévaux mauritaniens : un aperçu sur les régions septentrionales du bilâd as sûdân », Colloque euro-africain sur l’histoire du Sahara et des relations transsahariennes entre le Maghreb et l’Ouest africain du Moyen Age à la fin de l’époque coloniale, Gruppo Walkever-Bergamo, Italie, 46-58.

Chassey, F., 1977, « Des ethnies et de l’impérialisme dans la genèse des nations des classes et des États en Afrique : le cas du Sahara occidental », revue L’Homme et la Société, n° 545-546, Paris, 113-125.

Chatelier, A. de, 1891, Tribus du Sud-Ouest marocain, bassins côtiers entre Sous et Dra, Publ. Éco. Lettres, Alger, BCA, VI.

Chavane, Β. Α., 1985, Villages de l’ancien Tekrour, Paris, Khartala.

Chenafi, M., 1970, « Sur les traces d’Awdagust : les Tegdewest et leur ancienne cité », dans J. DEVISSE, Tegdaoust I, 97-108.

Chouraqui, Α., 1952, Marche vers l’Occident, les juifs d’Afrique du Nord, Paris, Hachette.

– 1985, Histoire des juifs de l’Afrique du Nord, Paris, Hachette.

Claudot, H. et Hawad, M., 1982, « Le lait nourricier de la société ou la prolongation de soi chez les Touaregs », Héritiers en pays d’Islam, CNRS/Aix-en-Provence.

Codrington, O., 1904, A Manual of Musulman Numismaties, Londres, RAS, in 8°.

Colson, F., 1853, « Notes sur les dinars trouvés en 1851 dans l’ancienne chapelle du monastère Delcamp », Revue numismatique, XVIII, 240-243.

Coodera D. F. et Zidan, 1878, Titulos y Nombres Proprias en Cas Monedas Arbagio Espagnola, Madrid.

Cornet, Α., 1952, « Essai sur l’hydrologie du grand erg occidental et des régions limitrophes, les foggaras », Travaux de l’IRS, Alger, VIII, 71-121.

Courtois, C., 1955, Les Vandales et l’Afrique, Paris.

Cuoq, J., 1975, Recueil des sources arabes pour l’Afrique occidentale du VIIe au XVIe siècle, Paris, CNRS.

– 1975, Les Musulmans en Afrique noire, Paris, P. Geuthner.

– 1985, Histoire de l’islamisation de l’Afrique de l’Ouest, des origines à la fin du XVIe siècle, Paris, Librairie orientale P. Geuthner.

Dallet, J. M., 1976, Dictionnaire kabyle-français, parler des Ait Mangallat, Algérie, Paris, Selaf.

Damis, J. J., 1970, The Free School Movement in Morrocco 1919-1970, s. e.

Dangel, G., 1977, L’Imamat’Ibadite de Tahert (761-909), thèse de 3e cycle, Strasbourg.

Daveau, S., 1970, « Itinéraire de Tamdalt à Awdaghust selon al-Bakrî », dans J. Devisse et S. Robert, Tegdaoust I, (dir.), 33-38.

Delafosse, M., 1924, « Les relations du Maroc avec le Soudan à travers les âges », Hesperis, 4, 2e tr., Rabat, 153-174.

Delcourt, A., 1952, La France et les établissementfrançais au Sénégal entre 1713 et 1763, Dakar, Bifan.

– 1960, « Le chameau et l’Afrique du Nord romaine », Annales ESC, 2.

Desanges, J., 1962, Catalogue des tribus africaines de l’antiquité classique à l’ouest du Nil, Dakar, Publ. de la Section d’histoire de l’université de Dakar, 4.

– 1978, Recherches sur l’activité des Méditerranéens aux confins de l’Afrique, Palais Farnèse, École française de Rome.

Despois, J., 1953, « Géographie et histoire en Afrique du Nord », Hommage à Lucien Fevre, Paris.

– 1964, « Paysages agraires du Maghreb », Ann. géo., n° 396, 73e année, mars-avril.

Devisse, J., 1970, « La question d’Audagust », Tegdaoust I, D. Robert et S. Robert (dir.), 107156, Paris, Arts et Métiers graphiques.

– 1972, « Routes de commerce et échanges en Afrique occidentale en relation avec la Méditerranée. Un essai sur le commerce médiéval au XIe au XVIe siècle », revue HES, 50, 1, 42-73 ; 50, 3, 357-397.

– 1978, « L’arrière-plan africain des relations internationales au Xe siècle », dans Occident et Orient au Xe siècle. Actes du IVe Congrès de la Société des historiens médiévistes, Dijon, 2-4, Paris, Société des Belles Lettres.

– avec Robert, S. et Chaleix, 1983, Tegdaoust III, recherches sur Aoudaghost, compagnes 1960-1965, Enquêtes générales, Paris, Éditions recherches sur les civilisations, ADPF.

– 1990, « Commerce et routes du trafic en Afrique occidentale », dans Histoire générale de l’Afrique 3, l’Afrique du VIIe au XIe siècle, Unesco/ΝΕΑ, chap. 14, Paris, 398-463.

– avec Hrbeck, I., 1990, « Les Almoravides », Histoire générale de l’Afrique 3, l’Afrique du VIIe au XIe siècle, Unesco/ΝΕΑ, chap. 13, 365-395.

Dresch, J., 1954, « Formes et limites climatiques et paléoclimatiques en Afrique du Nord », AG, n° 58, 56-59.

Duchemin, G. J., 1950, « À propos des découvertes murales de Oualata », BIFAN, 12, n°4, Dakar, 1095-1110.

Dumont, L., 1986, Homo hiérarchicus, Paris, Gallimard.

Dupuis Yakouba, Α., 1914, « Notes sur Tombouctou », Revue d’ethnologie et de sociologie, 5.

Encyclopédie de l’islam, nouvelle édition, 1960-1978, I, A-B, Leyde, E. J. Brill et Paris, G. P. Maisonneuve-Max Bresson succ. 4 vol.

– 1974, 4 : Livraison 61-62 ; 63-64 ; 65-66, Leyde, E. J. Brill et Paris, G. P. Maisonneuve et Larose SA.

Escurac, H. P. d’, 1980, « Irrigation et vie paysanne dans l’Afrique du Nord antique », Ktema, n°5, 171-191.

Études d’orientalisme dédiées à la mémoire de E. Lévi-Provençal, 1962, Paris, Maisonneuve Larose.

Eustache, D., 1970, « Les ateliers monétaires du Maroc », Hesperis, fasc., uni, 95-102.

– 1971, Études sur la monnaie antique et l’histoire monétaire du Maroc, I, Corpus des dirhams idrissides et contemporains, collection de la Banque du Maroc et autres collections mondiales publiques et privées, Rabat, Banque du Maroc.

Euzonnat/Troussat, 1978, « Le camp de Remada, fouilles inédites du commandant Donnon (mars-avril 1974) », Affirma, 5-6, 111-190.

Faber, H. C., 1966, « Matière et art mobilier dans la préhistoire nord-africaine », AMG, Paris. Figueras, Th. G., 1941, Santa Cruz de Mar Pequena, Ifni-Sahara, Madrid, E. E. MCMXLI, Edición Nacional.

Foucauld, Ch., 1952, Dictionnaire touareg-français, (abrégé), Paris, 2 vol., Paris, Larose.

Fremont, Α., 1976, La Région, espace vécu, Paris, PUF.

Gautier, E. F., 1927, L’Islamisation de l’Afrique du Nord, les siècles obscures du Maghreb, Paris, Payot.

– 1935, « L’or du Soudan dans l’histoire », AHES, 7, 113-123.

– 1937, Le Passé de l’Afrique du Nord, les siècles obscurs, Paris, Payot.

Gattefossé, J., 1935, « Juifs et chrétiens du Darda avant l’islam », Bull. SPM, 3e-4e tr., n° 3-4, 39-66.

Gsell, St., 1928, « Vieilles exploitations minières dans l’Afrique du Nord », Hespéris, VIII, 1e tr., 1-21.

Goffiot, F., 1934, Dictionnaire illustré latin français, Paris, Hachette.

Goulven, J., 1921, « Notes sur les origines anciennes des Israélites au Maroc », Hespéris, I, 3e tr., 317-336.

Hamès, C., 1979, « L’évolution des émirats maures sous l’effet du capitalisme marchand européen », Production pastorale et société, Paris et Cambridge, éd. de la Maison des sciences de l’homme et Cambridge University Press, 375-398.

– 1987, « La filiation généalogique (nasab) dans la société d’Ibn Khaldoun », revue L’Homme, 102, XXVII (2), 100-118.

Hamet, I., 1911, Chronique de la Mauritanie sénégalaise, Nasser Eddine, Paris, Leroux.

– 1912, Villes sahariennes, RMMM, 19.

Hanafi, H., 1965, Les Méthodes d’Exégèse, essai sur la science des fondements de la compréhension « ʻIlm usûl alfiqh », Le Caire.

Hart, D. M., 1981, Dadda Atta and his forty grandsons : the socio-political organization of the Aït Atta of southern Morrocco, Menas Press, Paris.

– 1987, « La estructura social de los Rgaybat, nomadas arabófonos del Sahara occidental y les antecedentes del frente Polisario », Premier Congreso Hispano-Africana de las Culturas Mediterráneas Espana y el Norte de Africa, dans Manuel Almedo Perminez, éditions Espana et el Nort Africa : Actas Historicas de una Relación Fundamental « apportación sobre Mellila », Fernando de los Rios-Nuriti, 11, al 16 de juinio 1984, 2 vol., 1, 463-482.

Hawad, H. C., 1986, « La conquête du " vide " ou la nécessité d’être nomade chez les Touaregs », ROMM, n° 41-42, 397-412.

– 1987, « Des États-nations contre un peuple : le cas des Touaregs », ROMM, n° 44, 48-63.

– 1989, « Femmes touarègues et pouvoir politique », dans Femmes et pouvoir, peuples méditerranéens, n° 48-49, 69-79.

– 1990, « Honneur et politique, les choix stratégiques des touaregs pendant la colonisation française », REMMM, 57, 11-48.

Hazard, H. W, 1952, The Numismatic History of Late Medieval North Africain, New York, The American Numismatic Society, Numismatic Studies, n° 8.

Hérodote, 1872. Histoires, Paris, éditions Muller.

– 1889, Périple de Hannon, roi des Carthaginois, trad. P. H. Casaneuve, Tunis.

– 1946, Histoire, texte établit et trad. par Ph. Le Grand, Paris.

Hirschberg, A. Z. ; 1974. A History of the Jewis in the North Africa, vol 1 : from Antiquity to the Sixteenth Century, Leyde, 2 vol.

Hopkins, J. F. P. et Levtzion, N., 1981, Corpus of Early Arabic Sources for West African History, Londres-Cambridge, CUP, Fontes Historiae Africanae, 4.

Hrbeck, I. et Devisse, J., 1990, « Les Almoravides », dans Histoire générale de l’Afrique, 3, L’Afrique du VIIe au XIe siècle, Unesco/ΝΕΑ, chap. 13, 365-395.

Hugot, H. J., 1975, Le Sahara avant le désert, Paris, éditions Hespérides.

– 1980, Préhistoire du Sahara, Unesco, 1, 450-642.

Huici Miranda, Α., 19561957, Historia politico del Imerio almohade, Tetouan, 2 vol.

– 1959, « La salida de los Almoravides del desierto y el reinado de Yusuf b. Tashfîn : adoraciones y recticaciones », Hespéris, 47, 155-182.

– 1960, « El Rawd al quirtâs y los Almoravides », Hespéris-Tamuda, I, 513-541.

– 1961, « Un fragmenta inédito de Ibn Idhârî sobre los Almoravides », HespérisTamuda, 2, 43-111.

– 1963, « Nuevas aportaciones de " Al-Bayan al-Mughrib " sobre los Almoravides », Al-Andalus, 28, 313-330.

Humphrey, J. F., 1982, « Early arabic sources and the Almoravid conquest of Ghana », JAH, 23, 549-560.

Idriss, H. R., 1954, « Deux juristes kairouanais de l’époque Ziride : Ibn Abi Zayd et al Qâbisi », AIEO, Alger, 12, 122-198.

– 1955, « Deux maîtres de l’école juridique kairouanaise sous les Zirides (XIe siècle) : Abû Bakr b. ‘Abd al Rahmân et Abu Imrân al Fâsi », AIEO, Alger, 13, 30-60.

– 1959, « Problématique de l’épopée sanhagienne en Berbérie orientale (XIe-XIIIe siècles) », AIEO, Alger, XVII, 243-255.

– 1962, La Berbérie orientale sous les Zirides : XIe-XIIIe siècles, Paris, Maisonneuve, 2 vol.

– 1967, « Réflexions sur le malékisme sous les Umayyades d’Espagne », Atti del Trezo Congresse du Studi Arabi Islamici, Naples, 379-398.

Justinard, CL, 1925, « Notes d’histoire et de littérature berbères », Hespéris, 5, 2e tr., 227-238.

– 1949, « Notes d’histoire et de littérature berbères », Hespéris, 36, 3e-4e tr., 321-332.

– 1930, Tribus berbères, les Ait Ba Amran, Paris, Honoré Champion, 1.

– 1933, Archives marocaines, notes sur l’histoire du Sous au XVIe siècle, Sidi Ahmed ou Moussa, carnet d’un lieutenant d’El Mansour, 29, Paris, Champion.

– 1954, Un petit royaume berbère, le Tazeroualt : un saint berbère, Sidi Ahmed Ou Moussa, Paris, IHEM, « Notes et documents », 15.

Kabli, M., 1981, « Ummah, identité régionale et conflits politico-culturels : cas du Maroc médiéval », Séminaire de Sassari en Sardaigne, Istituto degli Studi e Programma per il Mediterrano (ISPROM).

Kassis, H. E., 1985, « Observations on the first three decades of the almoravid dynasty » (AH 450-480/1058-1088), Der Islam, Eitschrift und Kultur der islamischer Orients, Band 62, Heft 2, 311-325.

La Chappelle, F. C. de, 1929, Les Tekna du Sud-Ouest marocain, CAF, Paris ; rééd. dans Bull. mensuel du CAF et du Comité du Maroc en 1933, 10, 791-799, 1, 42-52.

– 1930, « Esquisse d’une histoire du Sahara occidentale », dans Études, notes et documents sur le Sahara occidental, Hespéris, VIF Congrès de lΊΗΕΜ, 11, RabatParis, 35-96.

Laforgue, P., 1940, « Notes sur Aoudaghost, ancienne capitale des Berbères lemtouna », BIFAN, 2, 217-236.

Lagardere, V., 1986, « La haute judicature à l’époque almoravide en Andalus », al Qantara, vol. 3, Madrid, 135228.

– 1989a, Le Vendredi de Zallâqa (23 octobre 1086), Paris, L’Harmattan.

– 1989b, Les Almoravides jusqu’au règne de Yusuf b ; Tashfin (1039-1016), Paris, L’Harmattan.

Larribaud, J., 1952, « Tindouf et le Sahara occidental », AIPA, 30, n° 3, Alger, 244-318.

Laroui, Α., 1970, L’Histoire du Maghreb, un essai de synthèse, Paris, éd. F. Maspero.

La Ruelle, de, 1941, Les Id. Brahim, contribution à l’étude de l’histoire et de la coutume et du folklore des populations du versant sud-ouest de l’Anti-Atlas. Les Tekna berbérophones du Haut Oued Sayed, Paris, CHEAM, n° 457, ronéo.

Laoust, E., 1920, Mots et Choses berbères, notes de la linguistique et d’ethnographie, dialectes du Maroc, Paris, A. Challamel.

Laoust, H., 1981, « La pensée politique d’Ibn Khaldun », Colloque sur Ibn Khaldun, Rabat, Faculté de lettres, 449-461.

Lawless, R., 1972, « L’évolution du peuplement de l’habitat et des paysans agraires du Maghreb », AG, 81, 450-464.

Leclant, J., 1990, « L’empire de Koush : Napata et Mroé », HUA, Unesco, 2, 295-314.

Leriche, Α., 1951, « Mesures maures », BIFAN, 4, 1228-1256.

– 1975, « Notes sur les classes sociales et sur quelques tribus de Mauritanie », BIFAN, 17, B, 173-203.

Lévi-Provençal, E., 1922, Historiens des Choraf. Essai sur la littérature historique et biographique au Maroc du XVIe siècle, Paris, Larose.

– 1928, Documents inédits d’histoire almohade, Paris, Geuthner.

– 1934a, « Le traité d’Ibn ‘Abdun », JA, 7, 218.

– 1934b, Un traité hispano-arabe de Hisba, Paris, Maisonneuve.

— 1955, « Le titre de souverain des Almoravides et sa légitimité par le califat abbaside », Arabica, 2, fasc. 3, 265-288.

Levtzion, N., 1973, Ancient Ghana, Londres, Methuem.

– 1979, « ‘Abd Allâh b. Yasin and the Almoravids », dans J. B. WILLIS, Studies in West African History, I, The Cultivators ofIslam, Londres, Frank. Cass. 78-112.

Lewicki, T., 1961, « Les historiens, biographes et traditionalistes ibadites wahabites de l’Afrique du Nord du VIIIe au XVIe siècle », Folio Orientalia, 3.

– 1962, « L’État nord-africain de Tahert et ses relations avec le Soudan occidental à la fin du VIIIe et au IXe siècle », CEA, 4, 8, 513-535.

– 1964, « Traits d’histoire du commerce saharien : marchands et missionnaires’ibadites au Soudan occidental et central au cours des VIIIe-IXe siècles », Ethnografia Polska, 8, 291-311.

– 1965, « Prophètes, devins et magiciens chez les Berbères médiévaux », Folio Orientalia, 7, 3-27.

– 1978, « L’origine nord6africaine des Bafours », dans Actes du IIe Congrès international des cultures de la Méditerranée occidentale, 2, Alger, SNED, 145-153.

– 1990, « Le rôle du Sahara et des Sahariens dans les relations entre le nord et le sud », dans Histoire générale de l’Afrique 3, l’Afrique du VIIe au XIe siècle, Unesco/NEA, chap. 11, 303-339.

Lhote, H., 1955, Les Touareg du Hoggar, Paris, Payot.

– 1955-1956, « Contribution à l’histoire des Touaregs soudanais », BIFAN, 17, 334-370 ; 18, 391-407.

Lombard, M., 1971, L’Islam dans sa première grandeur, VIIIe-XIe siècle, Paris, Flammarion.

Louart, Α., 1997, « Quelques notes de mission de prospection archéologique dans la région de Naïla (Khnifis) au sud du Maroc, juillet 1997 », Al Maghrib al Ifrîqî, Bulletin de l’Institut des études africaines, n° 11-12

Lucas, Α., 1931, « Considérations sur l’ethnie maure et en particulier sur une race ancienne : les Bafours », JSA, 151-194.

Marçais, G., 1913, Les Arabes en Berbérie du XIe au XIVe siècle, Paris, Leroux, 2 vol., 1925. « Notes sur les ribats en Berbérie », dans Mélanges René Basset II, Études nord-africaines et orientales, IHEM, Paris, Leroux, 395-430.

– 1936, « Un coin monétaire almoravide du musée Stéphane-Gsell », dans Annales de l’IEO, Alger, 2, 180-186.

– 1946, La Berbérie musulmane et l’Orient au Moyen Age, Paris, Aubier.

Marçais, Ph., 1951, « Note sur le mot hartani », B. de Liaison saharienne, n° 4, 10-15.

Marcy, G., 1935, « Notes linguistiques autour du périple d’Hannon », Hespéris, 20.

– 1936, « Le Dieu des Abâdites et des Bargwâta », Hespéris, XXII, fasc. 1, 33-56.

Martin, A. G. P., 1908, A la frontière marocaine. Les oasis sahariennes (Gourara, Touat, Tidikelt), Paris, Challamel.

– 1923, Quatre siècles d’histoire marocaine. Au Sahara de 1504 à 1902. Au Maroc de 1894 à 1912, Paris, F. Alcan.

Martin, H., 1939, « Les tribus du Sahel mauritanien et du Rio de Oro », BIFAN, 1, fasc. 1-2, Dakar, 587-629.

Marty, P., 1915, Les Tribus de la haute Mauritanie, Ouled Delim, Reguibat, Tekna d’Oued Noun, Renseignements coloniaux, suppl. au B. CAF, 60-91.

– 1921a, Études sur l’islam et les tribus maures, les Brakna, Paris.

– 1921b, « Le Sahara espagnol (Rio de Oro) », RMMM, 46, 161-213.

Massignon, L., 1906, Le Maroc dans les premières années du XVIe siècle. Tableau géographique d’après Léon l’Africain, Mémoires de la société historique algérienne, Alger, 1.

– 1952, « Sahara espagnol (Rio de Oro) », AMM, 1er fasc.

Mauny, R., 1949a, « Une route préhistorique à travers le Sahara occidental », Hespéris, 9, 354-395.

– 1949b, « L’expédition marocaine d’Ouadane vers 1543-1544 », BIFAN, 11, 129-140.

– 1951, « État actuel de la question de Ghana », BIFAN, 13, 463-475.

– 1954a, « La question de Ghana », Africa, XXIV, 200-213.

– 1954b, « Notes sur les grands voyages de Léon l’Africain », Hesperis, 61, 380395.

– 1955, « Notes d’histoire et d’archéologie sur Azougui, Chenguetti et Ouadane », BIFAN, 17, 142-162.

– 1955, « Les navigations sur les côtes du Sahara dans l’Antiquité », REA, 67, 92-101.

– 1956, Esmeraldo de situ orbis, Côte occidentale d’Afrique du sud marocain au Gabon par D. Pacheco-Pereira, Biseau, texte portugais et trad.

– 1961, Tableau géographique de l’Afrique de l’ouest au Moyen Age, d’après les sources écrites, la tradition, l’archéologie, Mémoires IFAN, n° 61, Dakar.

– 1970, Les Siècles obscures de l’Afrique noire, Paris, Fayard.

Meillassoux, CL, 1975, Femmes, Greniers et Capitaux, Paris, éd. F. Maspero.

– 1977, Terrains et Théories, Paris, Anthropos.

Messier, R. A. K., 1974, « The Almoravids west africain gold and the gold currency of the mediterranean bassin », JESHO, XVII, 1, 31-47.

– 1980, « Quantitative analysis of almoravids dinars », JESHO, XXIII, 102-118.

Meunié, D. J., 1951, Greniers-citadelles au Maroc, IHEM, LII, Paris, Arts et Métiers, 2 vol.

– 1958, « Hiérarchie sociale au Maroc préssaharien », Hespéris, 3-4, 239-269.

– 1961, Cités anciennes de Mauritanie. Provinces du Tagant et du Hodh, publ. avec le concours de l’IBL, du CNRS et de l’IRS, Paris, Klincksieck.

– 1982, Le Maroc saharien des origines à 1961, Paris, Klincksieck, 2 vol., et Allain, C. 1956. « La forteresse almoravide de Zagora », Hespéris, 53, 305-323.

Miège, J. L., 1963, Le Maroc et l’Europe (1830-1894), t. 4 : « Vers la crise », Paris, PUF.

Miquel, Α., 1975, La Géographie humaine du monde musulman jusqu’au milieu du XIe siècle, 1, Géographes et géographie humaine dans la littérature arabe des origines à 1050, Paris, MoutonLa Haye.

– 1977, L’Islam et sa civilisation, VIIe-XXe siècles, Paris, A. Colin, 2 vol.

Moammar, Y., 1964, Al’Ibâdiyya fî mawkib at Târikh, Le Caire, 2 vol.

Modat, C., 1919, « Les populations primitives de l’Adrar mauritanien », BCEHS, 4, 372-391.

– 1921, « La Société berbère mauritanienne à la fin du XIe siècle », BCEHSAOF, 658-666. Monès, H., 1947, Al Fath al’Arabi li-l-Maghrib, Le Caire.

– 1962, « Le malikisme et l’échec des fatimides en Ifriqya », Études d’orientalisme dédiées à la mémoire de E. Lévi-Provençal, 1, 197-220.

– 1964, « Le rôle des hommes de religion dans l’histoire de l’Espagne musulmane jusqu’à la fin du califat », Studia Islamica, 20, 47-88.

– 1990, « La conquête de l’Afrique du Nord et la résistance berbère », Histoire générale de l’Afrique 3. L’Afrique du VIIe au XIe siècle, Unesco/ΝΕΑ, chap. 9, 251-272.

Monod, Th., 1948, « Sur quelques constructions anciennes du Sahara occidental », B. de la SGAPO, vol. 161.

– 1958, Majâbat al Koubra. Contribution à l’étude de l’Empty Quarter ouest-saharien, Dakar, IFAN.

– 1969, « Le ma’den Ijafen » : une épave caravanière ancienne dans la Majabat al Kubra », Actes du 1er Colloque international d’archéologie africaine, Fort-Lamy, 286-320.

– 1973, Les Déserts, Paris, Horizons de France.

– 1983, L’Île d’Arguin, essai historique, Lisboa.

– 1989, Méharées, Arles, Actes-Sud, coll. « Terres d’Aventures ».

Montagne, R., 1924a, « Coutumes et légendes de la côte berbère du Maroc », Hesperis, 4, 1e tr., 101-116.

– 1924b, « Une tribu berbère du sud marocain : Massat », Hesperis, 4, 4e tr., 357-403.

– 1930a, « La limite du Maroc et du Sahara atlantique », Hesperis, 11, 11-118.

– 1930b, Les Berbères et le makhzen dans le sud du Maroc, essai sur la transformation politique des Berbères sédentaires (groupe chleuh), Paris, F. Alcan.

Monteil, Ch., 1929, « Les empires du Mali : étude d’histoire et de sociologie soudanaise », BCEHSAOF, XII, 3-4, 291-443 ; rééd. en 1968, Les Empires du Mali, Paris, Maisonneuve et Larose.

– 1951, « Problèmes du Soudan occidental juifs et judaïsés », Hespéris, 38, 265298.

– 1966, « Le Ghana des géographes arabes et des Européens », dans R. Mauny, V. Monteil, A. Djenidi, S. Robert et J. Devisse, Ibn Battuta, textes et documents relatifs à l’histoire de l’Afrique, Dakar, 441-452.

Monteil, V., 1939 « Chronique de Tichitt (Sahara occidental) », texte recueilli par D. Brosset, trad. et commenté par V. Monteil, BIFAN, 1, 282-312.

– 1944a, Notes sur les Rgauibat, Mirleft.

– 1944b, Notes sur le Sahara espagnol, Tiznit.

– 1946, « Choses et gens du Bani », Hespéris, 3-4, 33, 385-405.

– 1948a, « Les juifs d’Ifran », Hespéris, 1-2, 151162.

– 1948b, Notes sur les Tekna, ΙΗΕΜ, Notes et documents, 3.

– 1948c, Notes sur Ifni et les Aït Ba Amran, IHEM, Paris.

– 1949, « Notes sur la toponymie, l’astronomie et l’orientation chez les Maures », Hespéris, 36, 1-2, Rabat, 189-220.

– 1967, « Chronique de la zaouia d’Assa », dans Mélanges Mohamed El-Fassi, Rabat, université Mohamed-V, 81-90.

– 1968, Al-Bakrî (Cordoue 1068), routier de l’Afrique blanche et noire du Nord-Ouest, extrait du BIFAN, 30, B, n° 1, Dakar, 39116.

– 1980, L’Islam noir. Une religion à la Conquête de l’Afrique, 3e éd., Paris, Seuil.

Moraes Farias, P. F., 1967, « The Almoravids : some questions concerning the character of the movement during its period of closet contact with the western Sudan », BIFAN, 29, 794-917.

Mouette, G., 1983, Histoire des conquêtes de Moulay Archy, connu sous le nom de Roy de Tafilalet et de Moulay Ismaël, Paris, SIHM, 2e série, France 2, 1-20.

Ναϊμι, M., 1980, « L’infiltration des rapports marchands dans une formation économique et sociale, le pays Takna du Sud-Ouest marocain », thèse de 3e cycle, Fichier central, Paris X-Nanterre.

– 1984, « La politique des chefs de la confédération Takna face à l’expansionnisme commercial européene », Rev. d’hist. maghr., Tunis, n° 35-36, 153-173 ; rééd. dans la revue al Baht al’Ilmî, n° 39, 201-235.

– 1985, « L’importance du commerce par rapport au pays Takna (nord-ouest saharien) », revue Al Baht al ʻIlmi (IURS), Rabat, 133-202.

– 1986a, « Nomades-sédentaires dans l’évolution historique de l’ensemble confédéral Takna », BESM, n° 159-160-1, Rabat, 231-245.

1986b, « Les visées des États-Unis sur le Sud marocain au XIXe siècle à partir des rapports de Félix A. P. Mathews », International Conference ou Morroco-American Relations, Norfolk, Virginia.

– 1986c, « L’importance du commerce transsaharien par rapport au pays Takna », revue Ai Baht al ʻIlmi (IURS), Rabat, n° 36, 215240.

– 1987a, « L’importance du commerce transsaharien par rapport au pays Takna », revue Al Baht al ʻIlmi (IURS), Rabat, n° 37, 237-55.

– 1987b, « La rive sud-saharienne de 1842 à 1872 dans les registres comptables de la famille Bayruk (l’apport de trois nouvelles sources) », Colloque sur les sources arabes de l’histoire africaine, Unesco, Commission internationale pour une histoire scientifique et culturelle de l’humanité, Rabat ; rééd. dans l’université d’été de Mohammedia, juillet 1987, Colloque sur le Maroc de l’avènement de Moulay Abdelaziz à 1912, 3 vol., 167-193.

– 1987c, « Le Pays Takna, commerce, histoire et structures », revue Lamalif, n° 191.

– 1988a, « L’importance du commerce transsaharien par rapport au pays Takna », revue Al Baht al ʻIlmi (IURS), Rabat, n° 36, 253-284.

– 1988b, Le Sahara à travers le pays Takna, Rabat, Institut universitaire de la recherche scientifique (IURS), éditions Okad.

1988c, « Nul Lamta à travers les recherches archéologiques », Colloque sur Sijilmassa, Rabat, éditions al Mitâq, 307-325.

– 1989a, « Les sources mauritaniennes de la période alawite », université Moulay Ali ash Sharif, Risani, 117-128.

– 1989b, série d’articles dans l’Encyclopédie du Maroc (Ma’lamat al Maghrib), Association des auteurs marocains pour la publication, Rabat.

– 1990a, « La constitution de la confédération Takna », revue Al Baht al ʻIlmi (IURS), Rabat, n° 40, 243-257.

– 1990b, avec P. Cresser et A. Touri « Maroc saharien et Maroc méditerranéen au Moyen Âge : le cas des ports de Nûl Lamta et de Bâdis », 115e congrès national des sociétés savantes, Avignon, Ve colloque sur l’histoire et l’archéologie de l’Afrique du Nord, 387 à 401.

– 1991a, « Le pays Takna, commerce et ethnicité avant la constitution confédérale », Le Maroc et l’Atlantique du XVe au XVIIIe siècle, Rabat, université Mohamed-V, Faculté de lettres.

– 1991 b, « Americain expansionnist aims in south western Morroco during the ninetheenth century », The Atlantic Connection, 200 years of moroccan Relations 1786-1986, edited by Jerome, Bookin Weiner et Mohamed el Mansour, Rabat, Edino, 105116.

– 1991c, « The evolution of takna confederation caught between coastal commerce and transsaharan trade », dans The Tribe and State, Essays in Honour of David Montgomery Hart, edited by E. G. H. Joffe and C. R. Pennell, Middle East and North African Studies Press, callipoli House, the Cottons, Culturel, Wisbech, Cambridge Shire, PE 148 TN, 213-238.

– 1991d, « Frontière climatique et mode de vie préssaharien : Wad Nun, Bani et as Sagya al Hamra au siècle des Murabitun », L’Homme et le Dromadaire en Afrique, Actes du séminaire international sur le chameau, Faculté Ibn Zohr, Agadir, 139-152.

– avec Jazouli, Α., 1992a, « État et société : quelles perspectives ? », Al Bayane, Casablanca, 12-13 juin ; reproduit par Revue marocaine d’administration locale et de développement, Rabat, n° 7-8, avr. -sept. 1994.

– avec Jazouli, Α., 1992b, « Régionalisation, les impératifs du découpage », L’Économiste, 8 oct., 35-38 ; reproduit par Revue marocaine d’administration locale et de développement, Rabat, n° 7-8, avr. -sept. 1994, 95-103.

– 1992c, « L’arbre généalogique de Moulay ‘Abd as Salam b. Mshîsh et le système de parenté des Rgaybat », revue Al Baht al ʻIlmi (IURS), Rabat, n° 41, 110-173.

– 1992d, Les Principales Préoccupations des Rgaybat, ms. rédigé en 1940 par Muhammad Salim w. Lahbib w. ‘Abd al Hayy, analyse et éd. de Naïmi. M, l’Institut universitaire de la recherche scientifique (IURS), Rabat.

– avec Jazouli, Α., « La région : et si le passé répondait de l’avenir ? », Revue Maroc Europe, n° 4, 15-32 ; reproduit par Revue marocaine d’administration locale et de développement, Rabat, n° 7-8, avr. -sept. 1994, 109-117.

– 1992e, série d’articles dans l’Encyclopédie du Maroc (Ma’lamat al Maghrib), Association des auteurs marocains, pour la publication, Rabat.

– 1994a, « Le pouvoir makhzenien et le Sous », Revue Maroc-Europe, n° 6, 85-94.

– 1994b, « Nul Lamta ou l’éveil du sens étiologique », dans Le Nom géographique : patrimoine et communication, Actes du Ier Colloque national sur les noms géographiques, IURS-DCFTT, Rabat, 45-85.

– 1994c, série d’articles dans l’Encyclopédie du Maroc (Ma’lamat al Maghrib), Association des auteurs marocains pour la publication, Rabat.

– 1995a, « Concepts de jihad et de résistance », Colloque sur la résistance marocaine, 1904-1935, université Ibn Zohr, Agadir, 52-60.

– 1995b, « Les Hratin, sauveurs des lieux brûlés », Colloque sur les oasis du Wad Nun, université Ibn Zohr, Agadir.

– 1995c, « Nul Lamta, tableaux édifiants », Hespéris-Tamuda, 33, 83-115.

1995d, « Espace tribal et spécificités sahariennes en 1592 », dans Le Maroc et l’Afrique subsaharienne aux débuts des temps modernes, Institut des études africaines, Rabat, 119-130.

– 1996-1998-2000, série d’articles dans l’Encyclopédie du Maroc (Ma’lamat al Maghrib), Association des auteurs marocains pour la publication, Rabat.

Nantet, B., 1973, « Les villes caravanières de la Mauritanie », l’Histoire, Paris, 40, déc. 1983.

Nicolas, F., 1950a, Tamesna, les Ioullemmeden de l’Est ou Touareg « Kel Dinnik », Paris.

1950b, Contribution à l’étude du Twâreg de l’Air, Dakar, Mémoires de l’IFAN, 10.

– 1953, « La langue berbère de Mauritanie », BIFAN, B.

– 1977, « L’origine et la signification du mot hartani et de ses équivalents », Notes africaines, 156, 101-106.

Nicolaisen, J., 1963, Ecology and Culture of the Pastoral Touareg, Copenhague, National Musiem.

Nordman, D., 1996, Profils du Maghreb, frontières, figures et territoires (XVIIIe-XXe siècle), Faculté de lettres, Rabat, série Essais et études, n° 18.

– « L’armée d’Algérie et le Maroc : le dynamisme de la conquête (fin du XIXe siècle début du XXe siècle ».

Norris, H.T., 1962a, « Yemenis in the Western Sahara », JAH, 2, 2, 319.

– 1962b, « The history of Shanqît, according to the Idaw ʻAli tradition », BIFAN, 14, B, 3-4, 393-413.

– 1967, « Sanhajah scholars of Timbuctoo », BSOAS, 30, 634-640.

– 1968, Shinqîtî Folk Litterature and Song, Oxford.

– 1971, « New evidence in the life of ‘Abd allah b. Yasin and the origin of the almoravid movement », JAH, 12, 2, 225-268.

– 1972, Saharn Myth and Saga, Oxford, Clarendon Press.

1975, The Touregs : Their Islamic legacy and its diffusion in the Sahel, Warminister, Wills.

Oleil, J., 1994, LesJuifs au Sahara, Paris, éditions du CNRS.

Ould Bah Muhammad Al-Mukhtâr, 1981, La litterature juridique et l’évolution du malikisme en Mauritanie, Publication de la Faculté des Lettres et des Sciences humaines de Tunis, 6e série, Tunis, vol. XIX

Ould Cheikh, Α., 1985, Nomadisme, Islam et pouvoir politique dans la société maure précoloniale, essai sur quelques aspects du tribalisme, thèse de doctorat de sociologie, Université Paris-VIII.

– 1988, Éléments d’histoire de la Mauritanie, coll. conn, de la Mauritanie, Centre culturel français A. de Saint-Exupéry, Nouakchott.

– 1994, « La société Sanhaja méridionale au XVe siècle. Autour d’une correspondance en provenance du Takrur », revue Masâdir, Cahiers des sources de l’histoire de la Mauritanie, Cahier n° 1, université de Nouakchott-université de Provence, Aix-enProvence, 5-35.

– avec Saison, B., 1987, « Vie(s) et mort(s) de el imam al-Hadrami, autour de la postérité saharienne du mouvement almoravide (XIIe-XVIIe siècle) », Arabica, 34, 48-79.

Pascon, P., 1963, Les Ruines d’Agouitir Khnifis, province de Tarfaya (Santa Cruz de Mar Pequena), ministère des Affaires étrangères, Rabat.

Pédech, P., 1964, La Méthode historique de Polybe, Paris.

Périple de Hannon, roi des Carthaginois, 1889, trad. Philippe Cazneuve, Tunis.

Pessah S., 1982, « La symbiose judéo-’ibadite », dans Communautés juives des marges sahariennes du Maghreb, université Ben-Zévi, Jérusalem.

Production, Pouvoir et Parenté dans le monde méditerranéen, Actes du Colloque organisé par FERA 357-CNRS/EHESS, Paris, AECLAS/Geuthner.

Pline L’ancien, 1980, Histoire naturelle, Livre V, trad. J. Desanges, Paris, Les Belles Lettres (abrév. HN).

Polet, J., 1985, Tegdaoust IV Fouille d’un quartier de Tegdaoust, Nouakchott, Institut mauritanien de la recherche scientifique, Paris, Éditions sur les civilisations, mémoire n° 54.

Polyani, K., 1975, « L’économie en tant que procès institutionnalisé », dans Les Systèmes économiques dans l’histoire et dans la théorie, Paris, Larose, 239-257.

Puigaudeau, O., 1940, Le Sel du désert, Paris, éditions Tissé.

– avec Senones, M., 1952, « Vestiges préislamiques de la région d’Assa (Basse vallée de l’Oued Dra) », Journal de la Société des africanistes, 22, fasc. 1-2, 7-15.

– 1957, « Contribution à l’étude du symbolisme dans le décor mural et l’artisanat de Walata », BIFAN, XIX.

– 1962, « Les mosquées, foyers culturels du Sahara », La Pensée, 1re année, 55-60 ; suite dans n° 4, fév. 1963, 114-116.

– 1966, « Une carte des chars à bœuf révèle les rapports trois fois millénaires entre le Maghreb et le Soudan », Archéologie, 3, 37 sqq.

– 1968, « Arts et coutumes des Maures », Hespéris-Tamuda, chap. 1, vol. 9, fasc. 3, 114-195, fasc. 3, 329-459

Radcliffe Brown, A. R., 1968, Structure et fonction dans la société primitive, trad. fr. Françoise et Louis Morin, Paris, éd. de Minuit.

Rennel, F., 1926, People of the Veil, Londres.

Rey, P. Ph., 1914-1915, « Recherches géologiques et géographiques sur les territoires du sud oranais et du Maroc sud et oriental », RG, 8.

Ricard, P., 1939, « Une forteresse de l’Anti-Atlas au XIIe siècle », IVe Congrés de la FSSAN, Rabat, 2, Alger.

Ridgeway, R. H., 1929, Summarized Data of Gold Production, Washington.

Robin, J., 1955, « Maures et Canariens sur les côtes du Sahara occidental », Notes africaines, n° 68, 101106.

Robert, D., 1970, « Les fouilles de Tegdaoust », JAH, 2, 4, 471-494.

– avec Robert, S. et Devisse J. (dir.), 1970, Tegdaoust I : recherches sur Aoudaghost, Paris, Arts et Métiers graphiques.

– avec Robert, S. et Saison, B., 1976, « Recherches archéologiques : TegdaoustKoumbi Saleh », AIMRS, 2, 53-84.

Robert-Chaleix, D., 1989, Tegdaoust V : recherches sur Aoudaghost. Une concession médiévale, implantation et évolution d’une unité d’habitation, Paris.

Roget, R., 1954, Le Maroc chez les auteurs anciens, textes et traductions, Paris, Les Belles Lettres.

Rognon, P., 1976, « Essai d’interprétation des variations climatiques au Sahara depuis 40 000 ans », RGPhGD, 2e série, 18, 251-277.

Rosenberger, B., 1970a, « Les vieilles exploitations minières et les anciens centres métallurgiques du Maroc », RGM, 17, 71-107 ; 18, 59-102.

1970b, « Tamdult, cité minière et caravanière prés-saharienne, IXe-XIVe siècles », HespérisTamuda, 2, 103-139.

– 1984, « Calamités, sécurité, pouvoir. Le cas du Maroc (XVIe-XVIIe siècles) », Peuples méditerranéens, 247-272.

Ruhlmann, Α., 1932, « Contribution à la préhistoire sud-marocaine : la collection Terrasson », Hespéris, 15, fasc. 1, 79-126.

Sauvage Charles, 1947, « Les environs de Goulimine, carrefour botanique », Société des sciences naturelles, Rabat, vol Jub, 109-146.

Sachacht, (., 1954, « Sur la diffusion des formes d’architecture religieuse à travers le Sahara », Trav. de l’IRS, 11, 11-27.

Saluste, J., 1978, Harba Yugharta, texte arabe et trad. de Muhammad at Tazi Sa’ûd, Fès, Impr. MohamedV.

Simon, M., 1946, « Le judaïsme berbère dans l’Afrique ancienne », RHPR, 26, 1-31.

Simoneau, G., 1969, « Les chasseurs-pasteurs du Draa moyen et les problèmes de la néolitisation dans le Sud marocain », RGM, n° 16, 97-116.

Spruytte, J., 1977, Études expérimentales sur l’attelage, contribution à l’histoire du cheval, Paris.

Stewart, C. C., 1973, Islam and Social Order in Mauritania, Oxford, Clarendon Press.

Strabon, 1969, Géographie, texte établi et trad. en fr. François Lasser et Germaine Aujac, Paris, 3 vol.

Talbi, M., 1962, « Kairaouan et le malikisme espagnol » dans Études d’orientalisme dédiées à la mémoire de Lévi-Provençal, Paris, Maisonneuve et Larose ; republié dans Études d’histoire ifriqiyenne et de civilisation musulmane médiévale, Tunis, publ. de l’université de Tunis, 295-319.

– 1971, « Un nouveau fragment de l’histoire de l’Occident musulman (62-196/682-812), l’épopée d’al Kahina », RT, 19, n° 19-52.

– 1973, « Hérésie, acculturation et nationalisme des Berbères Bargwâta », dans Actes Ier Congrès d’études des cultures méditerranéennes d’influence arabo-berbère, Alger, SNED, 217-233.

– 1990, « L’indépendance du Maghreb », dans Histoire générale de l’Afrique 3, l’Afrique du VIIe au XIe siècle, Unesco/ΝΕΑ, chap. 10, 273-301.

– s. d., « Al Maghrib mina al fath ilâ awâkhir ar rub’al awwal min al qarn at tânî wa budûr ash shu’ûr bi qawmiyya mahallyya », CERES, Tunis, série Études sociologiques, 4, 207-230.

Thomassey, P. et Mauny, R., 1951, « Compagne de fouilles à Koumbi Saleh », BIFAN, 13, 436-462.

Thouvenot, R., 1946. « Ptolémée et la route du Sous », Hespéris, 33, 3e-4e tr., 373-384.

– 1948, « Défense de Polype », Hespéris, 35, le-2e tr., 79-92.

– 1956, « Le témoignage de Pline sur le périple africain de Polype », 5, 1, 8-111, REI, 34.

Tillion, G., s. d., « Mariage et mode de production » dans Production, Pouvoir et Parenté dans le monde méditerranéen, Actes du Colloque organisé par FERA, 357CNRS/EHESS, Paris, AECLAS/Geuthner, 209-278.

Touri, Α., Βαζζανα, A. et Cressier, P., 1985, « Kasba de Shafshawn », Castrum 3, Guerre, stratification et habitat dans le monde méditerranéen au Moyen Age, 1, Colloque organisé par la Casa de Velasquez et l’École française de Rome, Madrid, 24 nov. 1985, Actes recueillis et présentés par A. Bazzana, 1988, 153-162.

Tourneau, R., 1960, « Chronique d’Abû Zakaryâ al Wargalâni (m 471/1078) », RA, t. 104.

Trimingham, J. S., 1962, A History of Islam in West Africa, Londres, Glasgow, NewYork.

Trousset, P., 1985, « Les oasis préssahariennes dans l’antiquité, partage de l’eau et division du temps », AA, 22-191.

Tyân, E., 1958, « Méthodologie et sources du droit en islam (Istihsân, Istislâh, Siyyâsa shar’yya) », Studia Islamica, 10, 79-109.

Tymovski, M., 1967, « Le Niger, voie de communication des grands États du Soudan occidental, jusqu’à à la fin du XVIe siècle », African Bulletin, 6, 79-95.

Vanacker, C., 1973, « Géographie économique de l’Afrique du Nord, selon les auteurs arabes du IXe au milieu du XIIe siècle », Annales ESC, 28, 3, 659680.

– 1979, Tegdaoust II, Recherches sur Aoudaghost. Fouilles d’un quartier artisanal, Nouakchott, Institut mauritanien de la recherche scientifique.

Van Berehem, 1907, « Titres califiens d’Occident à propos de quelques monnaies mérinides et Zayanides », JA, 203279.

Vernet, R., 1983, La Préhistoire de la Mauritanie : état de la question, thèse, Paris-PanthéonSorbonne.

Vidal, J., 1923, « Au sujet de l’emplacement de Mali », BCEHSAOF, 6, 251-268.

Villar, P., 1978, Or et Monnaie dans l’histoire, Paris, Flammarion.

Wardi Bahâ’ad Dîn, 1983, Hawla Rumûz al Qur’ân al Karim, Casablanca.

Westermarch, E., 1926, Ritual and belief in Morocco, 2 vol., New York, New Hyde Park Books.

– 1935, Les Survivances païennes dans la civilisation mahométane, trad de l’anglais Robert Godet, Paris, Payot.

Witold, K., 1984, Les Mesures et les Hommes, Paris, éditions de la Maison des sciences de l’homme.

Wuld Bah, Muhammad al Mukhtâr : voir Ould Bah.

Wuld As Sa’d, Muhammad al Mukhtâr, 1990, « Essai émiral en Mauritanie », REMMM, 54, 53-82.

Wycihl, V, 1955, « Les Gétules de la Mauritanie », BIFAN, janv. -fév., 163-167.

– 1988, « Les Imazighn, 500 ans d’histoire », Études et documents berbères, 4, 85-93.

Zafrani, H., 1983, Deux mille ans de vie juive au Maroc, Paris, A. Maisonneuve.

Zaghlul, S., 1979, Târikh al Maghrib al Άrabî, Alexandrie, 1.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540