Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le barattage du monde

 | 
Marie-Claude Mahias

III - Travail et saveurs

14. Le tabac et l’opium en Inde

Leur rôle dans l’histoire des Nilgiri

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’Inde a toujours été riche en stupéfiants. La chique de bétel est la plus connue, car elle a, semble-t-il, toujours eu une place éminente dans la civilisation indienne, que ce soit dans la littérature ou dans la vie quotidienne, de la plus pauvre à la plus raffinée, dans les festins comme en prélude aux jeux amoureux. Sa consommation régulière dépend de l’inclination personnelle mais son offrande est aussi, dans maints contextes cérémoniels, un geste rituel, et mâcher une chique un acte de bon augure.

Le chanvre indien (Cannabis sativa L. et C. indica L.) est plus célèbre encore : plante mythique jaillie du barattage de la mer de lait par les dieux et les démons, elle est extrêmement populaire en Inde et s’est répandue dans le monde entier. Les Indiens l’ont consommé sous trois formes, bhāng, gānjā et caras. Le bhāng est une pâte de feuilles lavées et moulues aussi finement que possible, diluée dans l’eau avec du sucre et du poivre. Enrichi de lait, d’amandes et d’autres graines, pa...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable