Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le barattage du monde

 | 
Marie-Claude Mahias

II - Mille et un tours de potiers

9. Les potières Kota

Des femmes qui connaissent plus d’un tour

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

taṭ e· taṭ tïrsxo·ṛ taṭ
aḍy e y aḍy kuṟxuly aḍy
Une baratte – quelle baratte ?
Une baratte de Ticga·ṛ
Un pot – quel pot ?
Un pot de Kurgo·j
Emeneau, Toda Songs, 185, 7

La division sexuelle du travail n’a jamais requis la réflexion des anthropologues avec le même succès que la parenté, longtemps voie royale de la discipline, au long de laquelle de nombreux travaux ont constitué autant de bornes, de points d’appui, à la réflexion des chercheurs. Pourtant, dès les prémisses de son analyse de la famille et du mariage, Claude Lévi-Strauss a lui-même entrecroisé les considérations sur la famille et la division du travail. En s’interrogeant sur les fondements communs à toutes les formes de famille, il mit en évidence la prohibition de l’inceste, ou obligation exogamique, et l’existence de règles prescriptives de mariage. Mais, toujours selon lui, c’est la division du travail entre les sexes qui rend le mariage indispensable. Tout comme la famille, la division sexuelle du travail repose sur un fon...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable