Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le barattage du monde

 | 
Marie-Claude Mahias

I - Les outils de la réflexion

6. Le chaudron et le sablier

Quelques représentations du temps chez les Jaina digambara

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au cœur de la relation sociale, de la bipolarité originelle — que celle-ci s’exprime dans un langage économique ou sexuel—, voilà d’où le mythe fait surgir le temps (Leach 1968, Malamoud 1980). De manière plus paisible, les historiens ont mis en lumière la pluralité des temps vécus, variables selon les activités et les groupes sociaux. Si les conceptions du temps sont importantes pour l’étude des mentalités, elles ne le sont pas moins pour celle des techniques. Les ethnologues s’accordent en effet pour reconnaître une place non négligeable au temps, parmi les éléments constitutifs d’une chaîne opératoire. Cependant, lorsqu’ils s’efforcent de prendre en compte le temps inhérent à toute action, il s’agit généralement de la durée qu’eux-mêmes peuvent mesurer à l’aide d’un chronomètre. Or, les activités techniques, par leur organisation propre, manifestent et produisent des conceptions du temps particulières aux sociétés étudiées, conceptions qui, en retour, agissent sur l’organisation ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540