Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les dieux du territoire

 | 
Danouta Liberski-Bagnoud

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

LES CARTES

Les Kasena vivent à l’ouest de la Volta Rouge1, de part et d’autre de la frontière qui, à hauteur du 11e parallèle, sépare le Burkina Faso du Ghana. Au Burkina, où ils sont les plus nombreux2, ils constituent le principal groupe ethnique de la province du Nahouri dont ils peuplent, d’ouest en est, les départements de Guiaro, de Po et de Tiébélé. Entre la limite orientale du département de Tiébélé et la rive droite de la Volta Rouge prennent place quelques gros villages – ils regroupent plusieurs milliers d’habitants – où vivent en majorité des Nankana3. La situation est quelque peu différente dans l’Upper East Region au nord du Ghana où les Kasena ne représentent que 40 % environ de la population totale de l’ancien district « Kasena-Nankana »4. Vivant en étroites relations avec les Nankana, avec lesquels ils partagent un grand nombre de traits culturels mais non la langue, ils revendiquent pour eux-mêmes, dans certains contextes, l’appellation de « Nankana blancs » (nankam...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540