Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

De chair et de pierre

 | 
Charles Illouz

Remerciements

Texte intégral

1Ce travail est le fruit de reformulations successives. Je tiens à remercier ceux qui, à divers stade de son élaboration, ont lu et relu le texte et l’ont enrichi de leurs suggestions et de leur critique constructive : le regretté Marie-Joseph Dubois, décédé en juillet 1998, dont la riche recherche ethnographique est très largement utilisée – sans sa foisonnante documentation ce travail n’aurait pu voir le jour ; Cécile Barraud (ERASME-CNRS), dévouée à la discussion d’un texte qui lui doit de fructueux réajustements ; Mona Huerta (CREDAL-CNRS), pour l’humour à l’ouvrage ; Charles et Yva Fantin, littéralement à tu et à toi. A tous les gens de Maré qui m’ont témoigné leur amitié, Pa Nata Waharene (Golesha) serei Koe, ses fils Ximi et Ham(u), Pa Wahnai (Sinaw) serei Koe, Pa Uregei (Wazabi) si Urawa, Pa Modrekai (Hnau) si Athu(a) et sa famille, Pa Supohamu (Bearune) si Weba, son fils Wadokune et sa famille, Pa Hape (Abrahame Manane) si Pure et sa famille, Pa Kuriane (Caba) si Hnacue, Wayeroi (Roine) si Waek(o), Kapia (Wahmetu) Noderikurub(u), Melemel(e) (Wayaridri) si Hnacewen et sa famille, Hmaene Hmae) si Gurewoc et sa famille, Drami (Waute) si Athu(a) et sa famille – la liste est encore longue – j’exprime ma gratitude : inu co iara oreonelo. J’adresse une pensée émue à la mémoire toujours très vive de Cuecuki (Jacques Hnau) si Athu(a).

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540