Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Identités en regard

 | 
Bernard Formoso

Translitération

Texte intégral

TERMES SIAMOIS ET ISSANES

1Pour simplifier la transcription des termes thaïs, je n’ai marqué ni les tons, ni la différence entre voyelles courtes et longues. Le système adopté se présente dès lors comme suit :

CONSONNES

Bilabiales

Dentales

Palatales

Vélaires

Glottales

Occlusives

- non aspirées

b-, p

d-, t

c-

k

’-

- aspirées

ph-

th-

ch-

kh-

Fricatives

f-

s-

y

h-

Semi-voyelles

w

Nasales

m

n

ng

Latérales

l-

Battues ou rétroflexes

r-

VOYELLES

Antérieures

Centrales

Postérieures

Fermées

i, ia

ü, üa

u, ua

Mi-fermées

e

o

Mi-ouvertes

ae

ô

Ouvertes

a

2De plus, pour différencier les termes thaïs des mots chinois, j’ai utilisé des caractères typographiques distincts : l’italique du texte courant pour les termes chinois (Hua-Ch’iao) et un italique différent pour les termes thaïs et les mots pali-sanscrits du vocabulaire bouddhique (sangha, dharma).

TERMES CHINOIS

3Comme pour les termes thaïs, les tons n’ont pas été notés dans la transcription des termes chinois. Le système que nous avons employé est dérivé de celui de Wade et a été adapté à la spécificité de la langue teochiu. /p’/,/t’/, etc. sont alors des consonnes éjectives (occlusives à occlusion glottale simultanée).

CONSONNES

Bilabiales

Dentales dent. et alv.

Palatales

Alvéolo-palatales

Vélaires

Glottales

Occlusives

b-,p’-

t-, t’-

ch-, ch’-

k, k’-

sh-, ts-

ts’-

Fricatives

f-

s-

y

hs-

h-

Semi-voyelles

w-

j-

Nasales

m-

n-

ng

Latérales

l-

VOYELLES

Antérieures

Centrales

Postérieures

Fermées

i, ia; ü, in

iu, ua, ün

u, o

üan, ian, ui, uai

uo, ou

Mi-fermées

ê,ai

iao

ao

Mi-ouvertes

Ouvertes

a

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540