Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'apprentissage des mondes

 | 
Philippe Geslin

Références bibliographiques

Texte intégral

Abrahao J.I. (1986), Organisation du travail, représentation et régulation du système de production. Étude anthropotechnologique de deux distilleries situées dans deux tissus industriels différents du Brésil. Thèse, Paris, cnam, Laboratoire d’ergonomie.

Adam J.M., Borel M.J., Calame C. et coll. (1990), Le discours anthropologique. Paris, Méridien-Klincksieck.

afvp (1993), Projet gestion de mangrove dans la Préfecture de Coyah. Conakry.

– (1994a), « De la Bretagne au Bénin – des grains de sel aux multiples facettes », Volontaires, 17, 31-34.

– (1994b), Panorama des activités 1994. Montlhéry, afvp.

Akrich M. (1987), « Comment décrire les objets techniques ? » Techniques et culture », 9, 49-64.

– (1993), « Les objets techniques et leurs utilisateurs ». Raison pratique, 4, 35-57.

Akrich M., Callon M., Latour B., (1990), « L’art de choisir les bons porte-parole ». In D. Vinck (s/d), Gestion de la recherche et de l’innovation. Nouveaux problèmes, nouveaux outils. Bruxelles, De Boeck (p. 57).

Albert Β. (1995), « Anthroplogie appliquée ou anthropologie “impliquée” ? Ethnographie, minorités, et développement ». In J.-F. Baré (s/d), Les applications de l’anthropologie. Paris, Karthala, (p. 87-118).

Anonyme (1801), Allah hu fei susoo be fe ra (religious instructions for the Susoos). Edinburgh.

Anonyme (1801-1802), First, second, third, fourth, fifth and sixth Ca techism in Susoo and English Edinburgh, (4 vol.).

Anonyme (1802), A Spelling Book for the Susoos and a Catechism for Little Children. Edinburgh, Ritchie.

Anonyme (1885), Dictionnaire français-soso et soso-français. Mission du Rio Pongo.

Anonyme (1915), Essai de grammaire Soussou. Conakry, Préf. apostolique.

Anonyme (1955), Étude de l’aménagement hydro-agricole du casier de Soumbouya. Étude agronomique. Gouvernement de l’aof, Direction des travaux publics de Guinée (rapport ronéot.).

Arcin A. (1907), La Guinée française. Races, religions, coutumes, production, commerce. Paris, Challamel.

– (1911), Histoire de la Guinée française. Paris, Challamel.

Asseo M. (1981), « Autour de la notion d’intermédiaire culturel ». In Les intermédiaires culturels, colloque du Centre méridional d’Histoire sociale, des Mentalités et des Cultures. Aix-en-Provence, Université de Provence, 627 p.

Augé M. (1968a), « Introduction : temps social et développement », Cahiers des sciences humaines, V, 3.

– (1968b), « Temps social et développement », Cahiers des sciences humaines, v, 3, 7-15.

– (1968c), « Temps et société : le cas de la société Alladian (Basse Côte-d’Ivoire), Cahiers des sciences humaines, V, 3, 65-76.

– (1994), Four une anthropologie des mondes contemporains. Paris, Aubier.

Bages R., Terssac G. (de), « Modification du travail agricole et ses contraintes. Incidences méthodologiques ». In G.E. Lambert, J.-L. Cavalie et R. Pascal (s/d), Ergonomie et améliorations des conditions de travail en agriculture. Paris, Iract (p. 275-284).

Balandier G. (1952), « Toponymie des îles de Kabach et Kakossa », Études Guinéennes, Viii, 49-54.

– (1990), « Sociétés traditionnelles ». In P. Brenot (s/d), Sociétés. De l’animal à l’homme. Paris, L’Harmattan (p. 117-132).

Balde A. (1972), Étude sur les capacités d’enrichissement, d’adaptation et d’expression de la langue susu, Bull. ifan (série Β), xxxiv, 4, 869-895.

– (1975), « De la phonématique à l’établissement d’une orthographe pratique systématique de la langue susu », Bull. ifan (série B), xxxvii, 4, 849-877.

Balfet H. (s/d) (1991), Observer l’action technique. Paris, Éditions du cnrs.

Bare J.F. (s/d) (1995), Les applications de l’anthropologie. Paris, Karthala.

Bertrand F. (1993), Contribution à l’étude de l’environnement et de la dynamique des mangroves de Guinée. Paris, orstom.

Binet J. (1962), « Marchés en pays soussou », Cahiers d’études africaines, iii, 9, 104-114.

Bit (1982), Les transferts des techniques : sécurité, hygiène et conditions de travail. Genève, bit.

– (1990), Examen des activités de développement rural de l’on depuis 1983. Genève, bit.

Bizecr F. (1981), Les transferts de technologie. Paris, puf.

Bottomore T.B. (1983), Introduction. In L. Apostel et coll. (s/d), Interdisciplinarité et sciences humaines, Paris, unesco (p. 9-18).

Bouju S. (1994a), Historique sur les populations côtières de Guinée et de Sierra Leone. In M.C. Cormier-Salem (s/d), Dynamique et usages de la mangrove dans les pays des rivières du Sud. Paris, orstom.

– (1994b), De la bêche au filet, étude anthropologique des populations littorales et des pêcheurs côtiers de Guinée. Paris, ehess (thèse de doctorat anthropologie sociale et ethnologie), 2 vol.

Boutat A. (1991), Les transferts internationaux de technologie. Lyon, pul.

Boutinet J.-P. (1990), Anthropologie du projet. Paris, puf.

Brasio A. (1958), Monumenta missionaria africana. Africa occidental (1500-1569). Lisboa, Agência geral do Ultramar, Academia portugesa da historia, (Segunda Série, vol. II).

Caillé R. (1989), Voyage à Tombouctou. Paris, Maspero.

Callon M. (1986), « Éléments pour une sociologie de la traduction », L’année sociologique, 169-208.

Carballeda G. (1997), La contribution des ergonomes à l’analyse et à la transformation de l’organisation du travail : l’exemple d’une intervention relative à la maintenance dans une industrie de processus continu. Thèse, cnam, Paris.

Chamoux M.N. (1992), « Sociétés avec et sans concept de travail : remarques anthropologiques ». In Actes du colloque interdisciplinaire, Travail : recherche et propective. Lyon, pirttem/cnrs (p. 21-40).

Chauveau J.-P. (1986), « Le développement approprié. Mise en valeur coloniale et autonomie locale : perspective historique sur deux exemples ouest-africains », Bulletin de liaison Dépt H, 3, 23-43.

Chéneau-Loquay A. (1995), « Les conditions de l’appropriation de l’innovation sont-elles désormais réunies en milieu rural guinéen ? » In Innovation et sociétés (vol. I), Actes du XIVe séminaire d’économie rurale, Montpellier, inra/cirad/orstom (p. 165-176).

– (1996), L’État acteur ou pseudo-acteur du développement en Guinée ? Bordeaux, Travaux et documents du Centre d’études d’Afrique noire.

Chéneau-Loquay Α., Matarasso P., Usselmann P. (1989), Contribution de la Guinée littorale à la sécurité alimentaire du pays. Talence, ceget/cnrs.

Condominas G. (1992), « La contestation ethnologique (entretien avec Y. Goudineau) », Cahiers des sciences humaines, n° hors série Trente ans (p. 37-42).

Cormier-Salem M.C. (s/d) (1994), Dynamique et usages de la mangrove dans les pays des rivières du Sud (du Sénégal à la Sierra Leone). Paris, orstom.

– (1983), « Transferts de techniques et chaînes opératoires », Techniques et Culture, 2, 143-163.

Cresswell R. (1996), Prométhée ou Pandore ? Propos de technologie culturelle. Paris, Kimé.

Daniellou F. (1986), L’opérateur, la vanne, l’écran. Montrouge, anact.

– (1989), Ergonomie et neurophysiologie du travail. Paris, cnam.

– (1998), « Evolutions de l’ergonomie francophone : théories, pratiques, et théories de la pratique ». In M.F. Dessaigne et I. Gaillard (s/d), Des évolutions en ergonomie... Toulouse, Octarès Éditions, (p. 37-54).

Darré J.-P. (1985), La parole et la technique. Paris, L’Harmattan.

De Hart J. (1951-52), Notes on the Susu Settlement at Lungeh, Sierra Leone studies, 2, 40-62. In Actes du colloque interdisciplinaire, Travail : recherche et prospective. Lyon, pirttem/cnrs (p. 53-63).

Dejours C. (1995), Le facteur humain. Paris, puf.

– (1996), « Epistémologie concrète et ergonomie ». In F. Daniellou (s/d), L’ergonomie en quête de ses principes. Débats épistémologiques. Toulouse, Octarès Éditions (p. 201-217).

Delbos G. (1983), « Savoir du sel, sel du savoir », Terrain, 1, 11-22.

Demoule J.-P. (1994), « Sans mode d’emploi. L’archéologie des objets techniques », Alliage, 21, 15-27.

Descola P. (1983), « Le jardin de colibri. Procès de travail et catégorisation sexuelle chez les Achuar de l’Equateur », L’Homme, xxiii, 1, 61-89.

– (1986), La nature domestique. Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’homme.

– (1994), « Pourquoi les Indiens d’Amazonie n’ont-ils pas domestiqué le pécari ? » In B. Latour et P. Lemonnier (s/d), De la préhistoire aux missiles balistiques. Paris, La Découverte (p. 329-344).

Dodier N. (1995), Les hommes et les machines. Paris, La Découverte.

Dodier N., Baszangeri. (1997), « Totalisation et altérité dans l’enquête ethnographique », Revue française de sociologie, xxxviii, 37-66.

Donelha A. (1977), Descriçao da Serra Leoa et dos rios de Guinée do Cabo Verde (1625)/’description de la Serra Leoa et des rios de Guinée du Cabo Verde. Édition bilingue : ediçao do texto portugues, introuçao, notas e apêndice por A. Teixeira da Mota, notas por P.E.H. Hair, la traduction française est de Léon Bourdon. Lisboa, Junta de investigaçoes cientificas di Ultramar, Centro de Estudos de Cartografia Antigua, (memoria n° 18).

Douglin P.H. (1887), A Reading Book In the Soso Language. London.

Dubresson Α. (1989), « Difficiles lendemains de rupture », Politique africaine, 36, 2-7.

Dubreuil P. (1990), Rapport de mission : le sel en Guinée maritime. Montlhéry, afvp.

Duportj. (1882), Outlines of a Grammar of the Susu Language (West Africa). London, Society for promoting christian knoledge.

Échos de la Presqu’île (1994a), « Tam-tam dans la saline. PradelAfrica, samedi prochain », 26 août.

– (1994b), « Un échange culturel, Les Guérandais ont dansé aux rythmes africains », 2 septembre.

Embaldo A.T. (1990), La riziculture balante. Republica da GuineBissau, Ministerio do Desenvolvimento Rural e Agricultura.

Falzon P. (1994), « Les activités méta-fonctionnelles et leur assistance », Le Travail humain, 57, 1, 1-23.

Favret-Saada J. (1977), Les mots, la mort, les sorts. La sorcellerie dans le Bocage. Paris, Gallimard.

Fay C. (1993), « Repères technologiques et repères d’identité chez les pêcheurs du Macina (Mali) ». In M.J. Jolivet et D. Rey-Ulman (s/d), Jeux d’identité. Études comparatives à partir de la Caraïbe. Paris, L’Harmattan (p. 167-202).

Fréchou H. (1962), « Le régime foncier chez les Soussou du Moyen-Konkouré », Cahier de l’Institut de sciences économiques appliquées, v, 4, 109-198.

Fritsch P. (1956), Rapport de mission dans le Moyen-Konkouré (avril-juillet 1956). Gouvernement général de l’aof.

Gavinet M. (1947), « Quelques superstitions chez les Soussou de basse Guinée », Études guinéennes, 2, 67.

Gay Ba M. (1974), Monographie historique du Soumbouyah des origines à l’implantation coloniale. Conakry, Mémoire de fin d’études universitaires, Institut polytechnique Nasser.

Geertz C. (1986 [1983]), Savoir local, savoir global. Paris, puf, (trad, fr. par D. Paulme).

Geslin Ph. (1997a), La mer, la terre et le palétuvier. Ethnologie et transfert de technologies. L’exemple du sel chez les Susu de Guinée. Thèse. Paris, ehess.

– (1997b), « L’innovation et le temps : une approche ethnographique de la réallocation du temps de travail agricole chez les Soussou de Guinée ». In C. Blanc Pamard, J. Boutray et L. Cambrézy (s/d), Thème et variations, nouvelles recherches rurales au sud. Paris, orstom.

– (1997c), « La parenté cachée. Regard d’un ethnographe sur l’anthropotechnologie », Le Travail humain, 60, 3, 299-311.

Godelier M. (1965), « Objet et méthodes de l’anthropologie économique », L’Homme, V, 2, 32-91.

– (1973), Horizon, trajets marxistes en anthropologie. Paris, Maspéro.

– (1984), L’idéel et le matériel. Paris, Fayard.

– (1991a), « L’Occident est-il le modèle universel de l’humanité ? Les Baruya de Nouvelle-Guinée entre la transformation et la décomposition », Revue internationale des sciences sociales, 128, 411-423.

Godelier M. (s/d) (1991b), Transitions et subordinations au capitalisme. Paris, Éditions MSH.

Godelier M., Garangerj. (1973), « Outils de pierre, outils d’acier chez les Baruya de Nouvelle-Guinée », L’Homme, xiii, 3, 187-220.

Goerg O. (1986), Commerce et colonisation en Guinée 1850-1913. Paris, L’Harmattan.

Gorre J.-F., Monjaret A. (1995), « Artisans de l’accessoire : leur rapport à l’emprunt et à l’innovation techniques ». In Emprunts et innovations techniques, Rencontres de Porquerolles 14-15 septembre 1995.

Gouletquer P.L. (1974), « Niger, Country of Salt ». In Salt : the Study of an Ancient Industry. University of Essex, (p. 47-51).

Gouletquer P.L., Kleinmann D. (1976a), « Les salines du Manga et leur intérêt dans l’étude des salines protohistoriques en Europe », Sciences, V, 21-30.

– (1976b), « Structure sociale et commerce du sel dans l’économie touarègue », Revue de l’Occident musulman et de la Méditerranée, 22, 131-139.

Gourou P. (1984), Riz et civilisation. Paris, Fayard.

Grivot R. (1944), « L’industrie du sel dans la subdivision de Grand-Popo », Notes africaines, 21, 23-24.

Groupement des Producteurs de Sel, (n. d.), Devenir paludier. Guérande, Centre de formation des paludiers.

Guérin F., Laville Α., Daniellou F. et coll. (1991), Comprendre le travail pour le transformer. La pratique de l’ergonomie. Montrouge, anact.

Guille-Escuret G. (1990), « Une recherche perdue en son temps : l’ethnologie inappliquée », L’Homme, 115, 98-112.

– (1996), L’anthropologie, à quoi bon ? Paris, L’Harmattan.

Haba N.M. (1984), Monographie historique du Soumhouya de l’implantation coloniale à l’indépendance. Conakry, Mémoire de diplôme de fin d’études supérieures, Faculté des sciences sociales.

Hardy Y. (1995), L’odyssée des volontaires. Eléments d’enquête sur l’histoire de l’afvp. Montlhéry, afvp.

Haudricourt A.G. (1962), « Domestication des animaux, culture des plantes et traitement d’autrui », L’Homme, ii, 1, 40-50.

– (1987), La technologie, science humaine. Paris, Éditions msh.

Hendrick H.W. (1987), « Macroergonomics : a Concept whose Time has come », Human Factor Society Bulletin, xxx, 2.

Henry C. (1994), Les îles où dansent les enfants défunts. Paris, Éditions du cnrs/Éditions msh.

Houis M. (1950), « Que sont les Soso ? » Études guinéennes, 6, 77-79.

– « Minorités ethniques de la Guinée côtière », Études guinéennes, 4, 25-49.

– (1956a), Notes lexicologiques sur les rapports du Soso et des langues mâde-sud du groupe mana-busa, Bull. ifan, xvi, 3-4, 391-401.

– (1956b), « Schèmes et fonction tonologiques (sosso, bobo, mendé éfik) », Bull, ifan (série B), xviii 3-4, 1335-368.

– (1958), « Quelques données de toponymie ouest-africaine », Bull. ifan (série Β), xx, 3-4, 562-575.

– (1961), Manuel de langue susu. Conakry, Institut National de Recherche et de Documentation, (ronéot.).

– (1963), Étude descriptive de la langue susu. Dakar, Mémoire de l’Institut français d’Afrique noire.

Hubault F. (1993), « Le travail, ou l’interface anthropotechnologique à l’épreuve », Performances humaines et techniques, n° hors série Ergonomie, une approche anthropo-technologique dans la conception des systèmes de travail (p. 2-11).

Kellermann L. (1992), La dimension culturelle du développement. Paris, Unesco, L’Harmattan.

Kimble G.H.T. (ed.) (1967), Esmeraldo de Situ Orbis by Duarte Pacheco Perereira (1506-1508). Nendelm, Kraus reprint Limited.

Κup A.P. (ed.) (1967), Adam Afzelius Sierra Leone Journal 1795-1796, Studia Ethnographica Upsaliensia, xxvii.

Lacan P. (1942), Grammaire et dictionnaire français-soussou et soussou-français. Bordeaux, Procure des PP. du Saint-Esprit.

Latour B. (1991a), Transférer les projets dans la réalité. In D. Chevallier (s/d), Savoir faire et pouvoir transmettre. Paris, Éditions MSH (p. 151-165).

– (1991b), Nous n’avons jamais été modernes. Paris, La Découverte.

– (1996), Lettre à mon ami Pierre sur l’anthropologie symétrique, Ethnologie française, xxvi, 1, 32-37.

Latour B., Lemonnier P. (s/d) (1994), De la préhistoire aux missiles balistiques, l’intelligence sociale des techniques. Paris, La Découverte.

Laville A. (1986), L’ergonomie. Paris, puf.

Lazaref G. (1993), Vers un éco-développement participatif. Paris, L’Harmattan.

Lebigre J.-M. (1984), Problématique des recherches sur les marais maritimes de Madagascar en vue de leur protection et de leur aménagement, Mad. Rev. de géographie, 34, 45-71.

Leiris M. (1969), Cinq études d’ethnologie. Paris, Denoël.

Lemonnier P. (1976), « La description des chaînes opératoires : contribution à l’analyse des systèmes techniques », Techniques et Culture, 1, 100-151.

– (1984), Paludiers de Guérande. Paris, Institut d’ethnologie.

– (1993), Technological Choices. Transformation in Material Culture since the Neolithic. London/New York, Routledge.

– (1994), « Choix techniques et représentation de l’enfermement chez les Anga de Nouvelle Guinée ». In B. Latour et P. Lemonnier (s/d), De la préhistoire aux missiles balistiques. L’intelligence sociale des techniques. Paris, La Découverte (p. 253-272).

– (1996), « Et pourtant ça vole ! L’ethnologie des techniques et les objets industriels », Ethnologie française, xxvi, 1, 17-30.

Lenclud G. (1987), « La tradition n’est plus ce qu’elle était », Terrain, 9, 110-123.

– (1994), « Qu’est-ce que la tradition ? » In M. Detienne (s/d), Transcrire les mythologies. Paris, Albin Michel (p. 25-44).

Leplat J., Cuny X. (1977), Introduction à la psychologie du travail. Paris, puf.

Le Rhun P.Y. (1975), « Marais à vendre... ou à sauver ? », Penn Ar Bed, x, 81, 41-44.

Leroi-Gourhan A. (1971 [1943]), Évolution et techniques. L’homme et la matière. Paris, Albin Michel.

– (1973 [1945]), Évolution et techniques. Milieu et techniques. Paris, Albin Michel.

Levi-Strauss C. (1962), La pensée sauvage. Paris, Plon.

Linjila I. (n. d.), The New Testament In Soso. London, Christian Knowledge.

Martinelli B. (1987), « La fin et les moyens. L’ethnologie et l’intervention technologique », L’Uomo, xi, 2, 319-341.

– (1988), « Après A. Leroi-Gourhan : les chemins de la technologie ». In A. Leroi-Gourhan ou les voies de l’Homme. Paris, Albin Michel (p. 61-89).

Mattews J. (1887), Voyage à la rivière de Sierra Leone sur la côte d’Afrique (1785-1787). Paris, Haubout l’Aîné.

Mauss M. (1948), « Les techniques et la technologie ». In I. Meyerson et L. Fèbvre (s/d), Le travail et les techniques. Paris, puf.

Meckassoua K. (1986), Études comparées des activités de régulation d’un dispositif automatisé dans le cadre d’un transfert de technologie. Paris, Thèse, cnam, Laboratoire d’ergonomie.

Meillassoux C. (1977), Terrains et théories. Paris, Anthropos.

Métraux A. (1959), « La révolution de la hache », Diogène, 25, 32-45.

Moisseeff M. (1994), « Les objets cultuels aborigènes ou comment représenter l’irreprésentable », Genèses, 17, 8-32.

Monot T., Teixeira da Mota Α., Mauny R. (1951), Description de la côte occidentale d’Afrique (Sénégal au Cap de Monte, Archipels) par Valentim Fernandes, (1506-1510). Bissau, Centro de Estudos da Guiné Portuguesa (memoria n° 11).

Montmollin M. (DE) (1984), L’intelligence de la tâche. Éléments d’ergonomie cognitive. Berne, Peter Lang.

– (1992), « The Future of Ergonomics : Hodge Podge or New Fondation, Le Travail humain, LV, 2, 171-191.

– (1995),Vocabulaire de l’ergonomie. Toulouse, Octarès Éditions.

Mouser B.L. (s/d) (1979), Guinea Journals. Journeys into GuineaConakry during the Sierra Leone Phase, 1800-1821. Washington, University Press of America.

Nicourt C., Filippi G. (1987), « Incidences des techniques sur la structuration du travail d’agricultrices en Périgord », Techniques et Culture, 10, 105-116.

Norman D. A. (1993), « Les artefacts cognitifs », Raison pratique, 4, 15-34.

Noulin M. (1992), Ergonomie. Paris, Techniplus Éditions.

Nyerges A.E. (1988), « Seasonal Constraints in the Guinea Savanna : Susu Ecology in Sierra Leone ». In R. Huss-Ashmore and al. (Ed.), Coping with Seasonal Constraints. Masca research papers in science and archaeology (p. 86-95).

Olivier de Sardan J.-P. (1996), Anthropologie et développement. Paris, apad/Karthala.

Olivier de Sardan J.-P., Paquot E. (s/d) (1991), D’un savoir à l’autre. Les agents de développement comme médiateurs. Paris, gret/Ministère de la Coopération et du Développement.

Ombredane Α., Faverge J.-M. (1955), L’analyse du travail. Paris, puf.

Ouest-France (1992), « L’alourdissement des charges inquiète la profession. Producteurs de sel, la qualité », 16 décembre.

– (1994), « La saline au son des tam-tam », 24 août.

– (1994), « Les tam-tam sont dans la saline », 27-28 août.

– (1994), « Les tam-tam ont fait danser la saline », 29 août.

– (1995), « La récolte du sel attire de plus en plus. A Guérande on devient paludier », 10-11-12 novembre.

Pales L. (1950), Les sels alimentaires. Sels minéraux, problèmes des sels alimentaires en AOF (vol. I). Dakar, Mission anthropologique de l’aof.

Panoff M. (1977), « Énergie et vertu : le travail et ses représentations en Nouvelle-Bretagne », L’Homme, xvii, 2-3, (7-21).

Panoff M., Perrin M. (1973), Dictionnaire de l’ethnologie. Paris, Payot.

Papy L. (1931), « Les marais salants de l’Ouest, étude de géographie humaine », Revue de géographie pyrénéenne et du Sud-Ouest, ii, 121-161.

Paradis G., Adjanohoun E. (1974), « L’impact de la fabrication du sel sur la végétation de mangrove et la géomorphologie dans le Bas-Dahomey », Ann. Univ. Abidjan (série Ε), vii, 1, 598-612.

Pastor P. (1931), « La langue Soso » La voix de Notre-Dame, 4 décembre (p. 406-409).

Paulme D. (1957), « Des riziculteurs africains : les Baga (Guinée française) », Les Cahiers d’Outre-Mer, 39, 257-279.

Pavard B. (s/d) (1994), Systèmes coopératifs : de la modélisation à la conception. Toulouse, Octarès Éditions.

Pélissier P. (1966), Les paysans du Sénégal. Les civilisations agraires du Cayor à la Casamance. Saint-Yriex, Imp. Fabrègue.

Peres D. (1953), Duas descriçoes seiscentistas da Guiné. Lisboa, Academia portugesa de historia (textes de F. de Lemos Coelho).

Perrin J. (1983), Les transferts de technologie. Paris, La Découverte/Maspéro.

Pinsky L., Theureau J. (1987), L’Étude du cours d’action. Analyse du travail et conception ergonomique. Paris, cnam.

Pirattes (1989), Rapport d’activités et perspectives d’avenir.

Pirattes (1990-91), Rapport d’activités.

Pouillon J. (1975), Fétiches sans fétichisme. Paris, Maspéro.

– (1977), « Plus c’est la même chose, plus ça change », Nouvelle revue de psychanalyse », XV, 208.

Presse-Océan (1993), « Du sel pour Conakry. Après le Bénin, les paludiers guérandais lancent une nouvelle action de coopération, cette fois-ci en Guinée Conakry », 25-26 septembre.

– (1994), « Tarn tam dans la saline », 27-28 août.

Rabardelp. (1995), Les hommes et les technologies. Approche cognitive des instruments contemporains. Paris, Armand Colin.

Raimbault J.B. (1885), Alla féé kitabu Frens nun Soso. Catéchisme Français-Soso. Mission du Rio Pongo, Vicariat apostolique de Sierra Leone.

– (1923), Dictionnaire français-soso et soso-français. Rome.

Raulin H. (1967), La dynamique des techniques agraires en Afrique du Nord. Paris, Éditions du cnrs.

Réveillon J. (1975), « Le sel ou le sol », Penn Ar Bed, x, 81, 45-70.

Rey P.P. (1993), « L’anthropologue et l’engagement. De la politique à la pratique ». In C. Choquet (s/d), État des savoirs sur le développement. Paris, Karthala (p. 161-176).

Rivallain J. (1980), Le sel dans les villages côtiers et lagunaires du bas Dahomey : sa fabrication, sa place dans le circuit du sel africain. Abidjan, Annales de l’université d’Abidjan, Viii (série 1).

Rivière C. (1968), « Le long des côtes de Guinée avant la phase coloniale », Bull, ifan, xxx, 2, 740-743.

– (1971a), Mutations sociales en Guinée. Paris, Marcel Rivière et Cie.

– (1971b), Les bénéficiaires du commerce dans la Guinée précoloniale et coloniale, Bull, ifan, xxxii, 2, 257-284.

– (1975), Dynamique de la stratification sociale en Guinée. Lille, Université de Lille IIΙ.

– (1978), Classes et stratifications sociales en Afrique : le cas guinéen. Paris, La Sorbonne.

Robert N. (1996), Les acteurs économiques de la filière sel en Guinée. Linas, afvp.

Rodney W. (1970), A History of the Upper Guinea Coast 1545 to 1800. Oxford, Clarendon Press.

Roqueplo P. (1997), Entre savoir et décision, l’expertise scientifique. Paris, Inra éditions.

Rue O. (n. d.), La mangrove de Basse-Guinée : handicap ou support du développement littoral. Conakry, (multigr.).

Sabelli F. (1993), Recherche anthropologique et développement. Neuchâtel/Paris, Éditions de l’Institut d’ethnologie de Neuchâtel/Éditions de la msh.

Sahlins M. (1972), Âge de pierre, âge d’abondance. L’économie des sociétés primitives. Paris, Gallimard.

Salisbury R. (1962), From Stone to Steel. Economic Consequences of a Technological Change in New Guinea. Melbourne, Melbourne University Press.

Salmona M. (1979), « Les composantes affectives et cognitives du travail de maraîcher et d’éleveur. Réponses pédagogiques ». In G.E. Lambert, J.-L. Cavalié et R. Pascal (s/d), Ergonomie et conditions de travail en agriculture. Paris, Iract (p. 235-245).

Sangster & Faber(1969), Susu Intermediate Course. Bloomington, Indiana University.

Sayers E.F. (1930a), Some Susu Proverbs, Sierra Leone studies, 15, 51-56.

– (1930b), Three Susu Songs, Sierra Leone Studies, 15, 48-50.

Schwartz Y. (1988), Expérience et connaissance du travail. Paris, Éditions sociales.

Seca (1990), Étude et élaboration du Schéma directeur d’aménagement de la mangrove guinéenne (sdam). Rapport préparé pour le ministère de l’Agriculture et des Ressources animales de la République de Guinée.

Service National d’Alphabétisation (1989), Guide de conversation soso. Conakry.

Sigaut F. (1979), « Ergonomie et ergologie. L’apport possible de l’ethnologie à une meilleurs connaissance du travail agricole ». In G. E. Lambert, J.-L. Cavalié et R. Pascal (s/d), Ergonomie et améliorations des conditions de travail en agriculture. Paris, Iract (p. 169-174).

– (1987), « Des idées pour observer », Techniques et Culture, 10, 1-12.

– (1990), « Folie, réel et technologie », Techniques et Culture, 15, 167-179.

Soenen I., Traîneau D. (1991), Le sel à Koha. Étude socioéconomique de l’activité salicole dans la Sous-Préfecture. Résultats de l’expérimentation sur la production de sel solaire : la saline « mixte ». Conakry, afvp.

Soula L. (1950), Les sels alimentaires. Sels du Manga (Niger). La thénardite de Maîné-Soroa. Dakar, Mission anthropologique de l’aof.

Suret-Canale J. (1970), La République de Guinée. Paris, Éditions sociales.

Sutter J.-M. (1922), Alla féé kitabu, catéchisme de la doctrine chrétienne, Français-Soso. Rome.

Terssac G. (de) (1992), Autonomie dans le travail. Paris, puf.

Theureau J. (1991), « Cours d’action et savoir-faire ». In D. Chevalier (s/d), Savoir faire et pouvoir transmettre. Paris, Éditions msh, (p. 43-60).

Univers-Sel (1992), Description des interventions des paludiers de Guérande dans le programme de gestion de la mangrove (rapport provisoire). Guérande.

Van der Leeuw S. (1990), « Rythmes temporels, espaces naturels et espaces vécus ». In Archéologie et Espaces, Juan-les-Pins, Éditions apdca (p. 299-346).

Vinge P. (1886), « Le pays des Soussous », Revue de Géographie commerciale, 321-346.

Wilhelm G. (n. d.), The First Seven Chapters of the Gospel according to St Mattew in the Suso Language. London.

Winterbottom T. (1969 [1803]), An Account to the Native Africans in The Neighbourhood of Sierra Leone. Prank Cass & Co. ltd.

Wisner A. (1974), « Contenu des tâches et charge de travail », Sociologie du travail, 4, 339-355.

– (1979), Vers une anthropotechnologie. Paris, cnam.

– (1994), La cognition et l’action situées : conséquences pour l’analyse ergonomique du travail et 1’anthropotechnologie. Toronto, iea.

Yungj.-M., Chauveauj.-P. (1995), Débat introductif. In Innovation et sociétés, vol. II, Actes du XIVe séminaire d’économie rurale, Montpellier, inra/cirad/orstom (p. 17-32).

Zonabend P. (1994), « De l’objet et de sa restitution en anthropologie », Gradhiva, 16, 3-14.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540