Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Enfants de la Déesse

 | 
Marine Carrin-Bouez

Chapitre premier. Parvati « sauvage » à la charnière des mondes tribal et hindou

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

PARVATI, UN DESTIN FÉMININ

L’histoire de Parvati est liée à l’émergence d’une forme marginale de prêtrise mais elle va nous montrer aussi comment certaines femmes, sous l’empire de la possession, vont adopter un mode de vie particulier. Le destin de Parvati, comme celui de certaines de ses compagnes, s’est affirmé à partir d’une transgression. Parvati est passée outre à la loi d’endogamie propre à la tribu et s’est sauvée avec un amant hindou, rencontré sur un chantier où elle travaille à transporter des sacs de charbon1. D’ordinaire, de telles femmes sont déclarées mortes dans leur société d’origine : « on leur fait perdre leur nom »2, « elles sortent du regard ». Bannies du village, elles ne rejoindront jamais, même après leur mort, le monde des ancêtres santal.

Si ces femmes se trouvent privées d’identité après leur mort, elles accèdent au prix d’un parcours souvent douloureux à une forme d’individualité. Le sujet, ici, c’est l’individu en crise qui, justement, prend conscience de ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1997

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable