Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Célébrer le pouvoir

 | 
Gisèle Krauskopff
, 
Marie Lecomte-Tilouine

Note sur la translitération et la prononciation des termes vernaculaires

Texte intégral

1Les termes népali, hormis les noms de lieux et les noms de population, sont translittérés selon les conventions adoptées par R.L. Turner (1931), A Comparative and Etymological Dictionnary of the Nepali Language, Londres, Routledge & Kegan Paul. Cependant, quelques termes sont transcrits selon les conventions des indianistes : ex. yogī pour jogī. Pour les autres langues locales – à l’exception du néwari où les conventions sont celles de T.L. Manandhar (1986) Newari english dictionnary, Delhi Agam Kala Prakashan –, chaque auteur a conservé ses propres conventions.

2Le trait horizontal au-dessus de la voyelle indique qu’elle est longue ; le signe ~ marque la nasalisation.

3u se prononce ou,

4e se prononce é,

5ṛ se prononce ri,

6au et ai sont des diphtongues,

7c se prononce ts,

8ch se prononce tch,

9j se prononce dj,

10h indique une aspiration,

11le v se prononce w,

12le ś et le ṣ se prononcent ch,

13un point sous la consonne indique une rétroflexe.

14Tous les termes vernaculaires sont en italique, sauf les noms propres.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540