Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les débris épars du progrès

 | 
Jean-François Gossiaux

Chapitre 3. Le politico-religieux, comme concept et comme réalité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Une anthropologie du contemporain est – par définition de l’anthropologie – une comparaison. Une comparaison qui en l’occurrence est celle de « mondes » contemporains, c’est-à-dire de mondes partageant le même temps, et qui implique naturellement, ou qui devient, une interrogation sur la façon dont ce temps est partagé, c’est-à-dire sur les modes et les effets de la contemporanéité. Concrètement, interroger la façon dont celle-ci opère sur les systèmes sociaux passe par la définition des instances – le politique, le religieux, l’économique… – à travers lesquelles elle opère ou, du moins, à travers lesquelles elle s’analyse. S’il ne s’agit pas de raisonner en termes de « détermination en dernière instance » – c’est-à-dire, en fait, d’instance principale –, l’on ne saurait non plus se contenter du truisme selon lequel elles sont forcément toutes concernées. Mais si chacune peut, bien sûr, être isolée et spécifiquement convoquée dans l’analyse de telle ou telle situation, c’est, le plu...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540