Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Individu, personne et parenté en Europe

 | 
Enric Porqueres i Gené

7. Relation et transcendance à l’époque
de l’embryon-individu

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En phase avec les idées évolutionnistes du xixe siècle, l’anthropologie de la parenté a eu tendance à présenter la société contemporaine comme une entité fondée sur l’application d’un contrat social abstrait, qui situe l’individu au centre de l’action et de la moralité sociales. En ce sens, principalement dans les années 1990, certains anthropologues ont insisté sur une autre phase du « processus d’individualisation ». Non seulement ils ont fait valoir que la parenté ne joue plus de rôle social dans la société contemporaine, ainsi que le soutenait David Schneider dans son American Kinship, mais l’idée même d’une dimension relationnelle constituante disparaît en faveur de l’affirmation de la priorité ontologique de l’individu. Les débats sur les nouvelles technologies de reproduction ainsi que l’affirmation des droits de la personne in utero, indépendamment de l’inscription de celle-ci dans un réseau de parenté, imposent une manière sui generis de comprendre l’individu-personne. Mari...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable