Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Individu, personne et parenté en Europe

 | 
Enric Porqueres i Gené

4. Cum fuga

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Tout ordre social construit sur l’affirmation de la continuité des caractéristiques transmises par les liens de filiation s’avère particulièrement fragile. Le cas des races maudites analysé dans le chapitre précédent illustre en ce sens l’incessant travail nécessaire à la reproduction des barrières sociales naturalisées. Situer dans le sang les traits définissant le soi et le non-soi n’est de toute évidence pas suffisant pour maintenir les distances ainsi exprimées. Puisque le sang et la généalogie dépendent du moment fondateur qu’est la sexualité reproductive et le mariage, son corollaire institutionnel, c’est le contrôle de ces instances qui constitue l’élément clé de la perpétuation d’une telle identité inscrite en nature. Le processus de naturalisation des identités, caractéristique du début de la modernité, apparaît alors dans sa dimension la plus clairement idéologique. Et ce, non seulement dans le cadre de généalogies collectives plus ou moins « incroyables », mais aussi dans...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable