Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le chavisme

 | 
Paula Vásquez Lezama

L’origine militaire et violente du chavisme

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La violence sociale et politique est très présente, tant dans les discours que dans les événements à l’origine de la révolution bolivarienne. Dans le discours officiel, les émeutes du Caracazo de 1989 et les tentatives de coup d’État de février et novembre de 1992 sont évoquées comme des moments fondateurs de la révolution. Cette partie examine comment se construit la justification de la violence insurrectionnelle et se met en place un cadre moral visant à distinguer le « bon » du « mauvais » pillage, et donc sa « bonne » ou « mauvaise » répression.

Deux éléments ressortent particulièrement : d’une part, la construction symbolique de la figure du « soldat bolivarien » comme le sujet incontournable de l’action politique, d’autre part la concentration du pouvoir de l’exécutif par le biais d’un cadre législatif favorisant l’élargissement de ses pouvoirs et son habilitation à gouverner par décrets.

La justification de la violence insurrectionnelle et l’impunité assurée aux effectifs milit...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540