Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Prendre soin de sa population

 | 
Fanny Chabrol

Chronologie indicative de l’accès aux antirétroviraux en Afrique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1987 La zidovudine (AZT), premier médicament antirétroviral efficace face au VIH, est mise sur le marché aux États-Unis.
1992 La didanosine est la deuxième molécule efficace contre le VIH.
1995 Mise au point des inhibiteurs de protéase (IP).
1996 Février : Au Congrès de Washington, Abbott et Merck annoncent les résultats spectaculaires de l’association entre leur inhibiteur de protéase et les deux autres molécules déjà utilisées.
Juin : L’agence fédérale des États-Unis approuve le Viramune® (nevirapine) comme le premier d’une nouvelle classe de médicaments : les inhibiteurs non nucléotidiques de la transcriptase inverse (INNTI).
Introduction du test de la charge virale qui permet d’évaluer l’activité et la progression du virus dans l’organisme.
7-12 juillet : Lors de la XIe Conférence internationale sur le sida à Vancouver, présentation du traitement antirétroviral hautement actif, ou HAART, qui utilise un cocktail de médicaments antirétroviraux dont des inhibiteurs de protéase.
Octobre : Le g...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540