Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

« Nous, on n’en parle pas »

 | 
Patrick Williams

1. Prétexte

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Aurais-je proposé que le rapport aux défunts dessine les modalités de l’inscription manouche dans le monde s’il n’y avait eu la discussion que Leonardo Piasere ouvre avec Judith Okely à propos des relations entre les vivants et les morts chez les Slovensko Roma (Piasere 1985) et chez les Travellers Gypsies (Okely 1983) ? Souvent tourner son regard vers d’autres horizons permet de mieux apercevoir la réalité que l’on scrute depuis des années – je connais depuis l’enfance les Mānuš dont je vais parler. Non que les descriptions et les analyses de ces deux auteurs soient transposables à « mon » terrain. Nous avons tous les trois critiqué la démarche qui consiste à généraliser à tous les Tsiganes des observations faites chez certains Tsiganes et affirmé la nécessité, pour chaque nouveau groupe que l’on aborde, de tout reprendre à zéro. Mais Okely et Piasere évoquaient des hommes et des femmes qui se heurtent dans le monde aux mêmes questions que les Mānuš, et leurs analyses donnaient des...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540