Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bijoux à secrets

 | 
Patrizia Ciambelli

2. Une affaire de femmes1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le bijou et le nom

C’est seulement pour la naissance ou le baptême que la coutume se maintient d’offrir au nouveau-né, quel que soit son sexe, toujours le même bijou : une petite chaîne avec une médaille ou un petit bracelet en or fin avec une minuscule plaque où est inscrit le prénom de l’enfant1. Cette petite gourmette va aussi remplacer le bracelet portant un numéro d’identification qu’on met au poignet du nouveau-né et à celui de sa mère juste après la naissance, bracelet que certaines femmes conservent par la suite et considèrent comme le premier bijou de leur enfant.

Le choix du bijou de baptême est également lié au sens religieux de ce rite. Le prénom (le christian name, comme le précise la langue anglaise) à lui seul, dans la majorité des cas, suffit à signifier l’identité religieuse et surtout à situer l’enfant dans la famille lorsque s’y ajoute la date de naissance qui très souvent figure aussi sur sa gourmette. La médaille offerte par les parrain et marraine, parents spirit...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540