Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les sourds c’est comme ça

 | 
Yves Delaporte

7. Le système nominal

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« J’étais débutante dans la profession, j’ai demandé comment on faisait pour parler à l’enfant sourd d’un membre de sa famille, puisqu’on ne pouvait pas utiliser son nom : on m’a répondu qu’il fallait montrer une photo. Pour parler du papa, du petit frère ou de la grand-mère, on était donc obligé d’avoir en permanence tout un album à portée de la main1... »
Témoignage d’une amie orthophoniste

En matière d’anthroponymie, l’ethnologie européenne nous a habitués à trois concepts, ceux de patronyme, de prénom, de surnom. Le patronyme se transmet comme un gène porté par le chromosome Y, le prénom est choisi par la famille, le surnom ou sobriquet est décerné par la communauté. Les anthroponymes sourds font éclater ce cadre.

Attribués à chaque individu par une petite collectivité, que ce soit la population d’un internat ou un réseau de sociabilité, il y a bien des manières de les construire, et on peut les classer en plusieurs catégories d’importance inégale. La première, très majoritaire, es...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540