Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les sourds c’est comme ça

 | 
Yves Delaporte

2. Être sourd, être entendant

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Les demi-sourds, les malentendants, les sourds qui parlaient bien, on les appelait tous des entendants. »
Interview traduite de la langue des signes, Vu, 1986 : 19

Le chapitre précédent retraçait la manière dont les sourds ont été perçus et nommés par les entendants. Celui-ci traitera de la manière dont les sourds se perçoivent et se nomment. Il traitera aussi de la manière dont ils nomment et perçoivent les entendants. Cette dernière question n’a pas d’équivalent de l’autre côté. La nomination a toujours deux aspects du point de vue d’un groupe minoritaire, mais un seul du point de vue de la majorité. Les entendants ne se conçoivent évidemment pas comme tels : « entendant » est un surdisme, la traduction d’un terme produit par la minorité sourde – et, comme on le verra, une traduction inexacte.

Deux modes de communication

Voici comment un ami sourd m’a un jour montré ce que c’est, pour les sourds, qu’être sourd et qu’être entendant. Ce sont de parfaites synthèses, dont j’apporterai e...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540