Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le match de football

 | 
Christian Bromberger

II Le football comme métaphore

Un creuset de modèles d’organisation sociale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Une tentation – à laquelle a parfois succombé la sociologie – est d’établir des correspondances systématiques entre « goûts sportifs » et « positions sociales ». On entend bien que les amateurs de golf ne se confondent pas avec les passionnés de boxe et que la diffusion du yachting de croisière est socialement limitée. Mais l’idée selon laquelle la préférence pour tel sport serait une simple fonction du « volume du capital économique et culturel » et de l’habitas social correspondant est une caricature appauvrissante. On analysera plus loin la diversité du public des stades de football, qui ne reflète pas l’homogénéité de la foule populaire que propose le stéréotype, et l’on vient de voir comment se modulent les préférences pour tel ou tel joueur selon les catégories de spectateurs. Bref, rien n’amène à considérer ce sport, et bien d’autres, comme l’apanage d’une classe ou d’une « fraction de classe » dont il épouserait l’habitus exclusif par la nature des propriétés qu’il met en œu...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1995

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540