Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Vers une ethnologie du présent

Comment s'initier aujourd'hui à l'ethnologie de la France - ou de l'Europe ? Comment se former à des pratiques d'analyse permettant d'appréhender nos sociétés contemporaines, voire d'y conduire une action ?
C'est à ce projet pédagogique que les ethnologues à l'origine de cet ouvrage se sont attachés, en élaborant des cycles de formation qui intègrent dans la réflexion et les débats la question des usages attendus de l'ethnologie.
L'ouvrage reprend - en le recomposant - ce travail d'exp...


Lire la suite
  • Éditeur : Éditions de la Maison des sciences de l’homme, Ministère de la Culture
  • Collection : Ethnologie de la France | 7
  • Lieu d’édition : Paris
  • Année d’édition : 1996
  • Publication sur OpenEdition Books : 15 décembre 2015
  • ISBN (Édition imprimée) : 9782735104949
  • ISBN électronique : 9782735119776
  • DOI : 10.4000/books.editionsmsh.3865
  • Nombre de pages : XII-259 p.
Claude Rouot
Préface
Daniel Fabre
Introduction

I. L'ethnologie chez soi

II. De l'interprétation

Claudine Fabre-Vassas
Identification d'un rite

La cure de la hernie

Clara Gallini
Le rituel médiatique
Noélie Vialles
La mort des bêtes

III. Domaines classiques objets nouveaux

Martine Segalen
La parenté : des sociétés « exotiques » aux sociétés modernes

Les études sur la parenté constituent un domaine qui s'est remarquablement développé depuis une quinzaine d'années. Il a fallu pour cela que soient discutés et testés des concepts qui avaient fait preuve de leur efficacité dans les sociétés « exotiques ». Cependant la transposition d'outils forgés pour étudier des sociétés relativement fermées, aux systèmes économiques et sociaux fort différents de ceux des paysanneries européennes ne manquent pas d'appeler des réajustements ; enfin, aujourd'hui, alors que les études de communautés s'essoufflent, que le regard se tourne de plus en plus vers l'urbain, on peut s'interroger sur les voies futures à suivre. Y a-t-il encore place pour une ethnologie contemporaine de la parenté, et quels concepts faut-il utiliser ? Nous poserons comme préalable à cet article que l'étude de la famille et de la parenté sont indissociables, regrettant avec Jack Goody (1986 : 7-8) que le premier domaine ait été trop souvent l'objet de l'attention des sociologues, et le second des anthropologues. Sans en méconnaître les spécificités, nous nous attacherons plutôt aux points sécants.

IV. Conclusion

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540