Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’art de tatouer

 | 
Valérie Rolle

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le métier de tatoueur est traversé par une tension fondamentale, commune à nombre de métiers artisanaux, entre conditions d’exercice du travail et aspirations créatives des professionnels. L’amour du travail bien fait, qui érige l’excellence professionnelle en idéal, émerge à la faveur des modes de gestion quotidiens de cette discordance. La marge de manœuvre des professionnels de l’encrage dépend du type de clientèle qui fréquente leur studio et de la possibilité de négocier les projets en commande. Dans cette perspective, le travail de recherche gagne à s’orienter sur les performances professionnelles des membres du métier étudié, c’est-à-dire sur les modes concrets d’accomplissement du travail en contexte. L’acte productif et les manières de le concevoir sont alors mis à l’honneur. De récentes publications le rappellent : le travail est toujours constitué de gestes dont les aspects pratiques comportent inévitablement une dimension réflexive (Crawford 2010 ; Sennett 2010 ; Bidet 2...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540