Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Émotions patrimoniales

 | 
Daniel Fabre

III. L’institution au défi de l’émotion critique

Les jeux de l’émotion et de la raison

La polémique autour des collections de la Bibliothèque nationale (1988-1992)

Claudie Voisenat

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si l’on s’interroge sur les rapports entre polémique et émotion, on peut postuler sans prendre grand risque que tandis que la polémique se déploie sur le registre argumentatif, dans l’ordre de la raison, l’émotion, fidèle à son sens étymologique, se situerait du côté de l’action, sans que ce qui fait agir puisse toujours s’exprimer ou sans que cette expression soit toujours recevable. L’émotion est un surgissement, et sa légitimation est toujours un enjeu dès lors qu’elle échappe à la stricte individualité.

D’où, dans un certain nombre de cas, le passage de l’émotion sur le registre argumentatif avec l’ambition de monter en généralité, de « faire polémique » en recourant à certaines thématiques, comme l’atteinte au patrimoine, supposées emporter l’adhésion ou rendre plus légitime la réaction émotionnelle. C’est une caractéristique du syndrome Nimby (« Not in my backyard », « Pas dans mon arrière-cour »), cette réaction d’opposition typique des associations de riverains confrontés à l...

Auteur

Anthropologue, chargée de mission pour la recherche au ministère de la Culture et de la Communication et membre du Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540