Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Émotions patrimoniales

 | 
Daniel Fabre

II. Transports patrimoniaux

Le « patrimoine de proximité » : du « coup de cœur » au label

Irina Chunikhina

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« À bien des égards, la notion de patrimoine s’est construite sur la distance prise vis-à-vis de l’émotion », note Dominique Poulot dans son introduction au numéro de Culture et Musées intitulé « Défendre le patrimoine, cultiver l’émotion » (Poulot 2006 : 13). Cette capacité de recul critique est largement associée à l’engagement professionnel dans le domaine du patrimoine. L’action des conservateurs, des chercheurs, des spécialistes de la protection et de la restauration est ainsi censée être menée dans un cadre strict soumis à la législation, à l’idéal scientifique de l’objectivité (Heinich 2009) et à la vision civique du patrimoine national dont les fondements ont été posés au moment de la Révolution (Poulot 1997). En revanche, cette distance par rapport à l’émotion semble moins évidente dans l’engagement des associations ou d’autres acteurs, perçus comme « amateurs » du patrimoine culturel. Les recherches menées auprès des acteurs locaux montrent avant tout une forte pluralité d...

Auteur

Ancienne doctorante en sociologie à l’École des hautes études en sciences sociales.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable