Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les monuments sont habités

 | 
Daniel Fabre
, 
Anna Iuso

Les auteurs

Texte intégral

1Christiane Amiel est ethnologue à l’ethnopôle garae (Carcassonne) et associée au LAHIC (Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture, Paris).

2Irène Bellier, anthropologue, directrice de recherches au CNRS, est directrice du laios (Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales, Paris).

3Alain Chenevez est maître de conférences à l’université de Bourgogne. Il préside le centre européen de ressources pour la recherche en sciences humaines, sea Europe.

4Gaetano Ciarcia est maître de conférences en ethnologie à l’université Montpellier-III.

5Pietro Clemente est professeur d’anthropologie à l’université de Florence.

6Daniel Fabre, anthropologue, est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, directeur du lahic et professeur extraordinaire à l’université de Rome Tor Vergata.

7Anna Iuso est professeur d’anthropologie culturelle à l’université de Rome La Sapienza.

8Ferdinando Mirizzi est professeur d’anthropologie à l’université de Matera.

9Dino Palumbo est professeur d’anthropologie à l’université de Messine.

10Rosa Parisi est chercheur en anthropologie à l’université de Foggia.

11Amerigo Restucci est professeur d’histoire de l’architecture à l’Institut universitaire d’architecture de Venise, dont il est également président.

12Valeria Siniscalchi est maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales et membre du shadyc (laboratoire Sociologie, histoire, anthropologie des dynamiques culturelles, Marseille).

13Claudie Voisenat, ethnologue, est membre du lahic et du ministère de la Culture et de la Communication.

14Dorothy Louise Zinn est professeur d’anthropologie socio-culturelle à l’université de Matera.

15Le premier noyau des textes qui forment ce volume a été présenté lors du colloque tenu à Matera (Basilicata, Italie) en 2000, conçu parle lahic, le garae et l’université de Basilicata. Anna luso a organisé, avec la complicité de Ferdinando Mirizzi, cette manifestation. Les textes italiens ont été réunis et traduits par Anna luso, avec la collaboration de Bérénice Waty et Jean-Louis Tornatore ; les textes français ont été réunis par Daniel Fabre. Annick Arnaud a relu l’ensemble de l’ouvrage.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540