Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le sang et la chair

 | 
Noélie Vialles

Chapitre 3. Dépouiller la bête : La patiente métamorphose

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un espace unique

Les abattoirs industriels acceptent des visiteurs, généralement des professionnels qui viennent se rendre compte des avantages de tel ou tel aménagement, mais aussi quelquefois des groupes scolaires, qui ne sont pas nécessairement destinés aux « métiers de la viande ».

Permettons-nous une parenthèse, à ce propos : les enfants n’ont pas, la plupart du temps, les réactions d’effroi qu’on pourrait attendre ; ils sont surtout fascinés comme par quelque mystère, ou... hilares. Laissons parler G. Franju, commentant l’accueil par le public du documentaire Le sang des bêtes :

Il avait été programmé par le Studio 28, qui l’a jamais passé, parce qu’ils ont eu peur, de le passer. Ensuite il est passé au Reflet, mais jugé trop violent, il est sorti au bout de deux, trois séances ; et puis il a été projeté par erreur, par erreur ! au festival de Venise, au cours d’une matinée pour enfants ; il paraît qu’ils ont bien rigolé. Mais moi, j’ai projeté le film à une association qui s’app...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1987

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540