Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le sang et la chair

 | 
Noélie Vialles

Chapitre 2. Dépouiller la bête : les disjonctions

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dispositions réglementaires

Tout animal conduit à l’abattoir doit obligatoirement y être mis à mort. Il est absolument interdit qu’il en sorte vivant. Une fois franchie la grille d’entrée, son sort est irréversiblement arrêté, et son parcours sera impérativement à sens unique.

Tout animal doit obligatoirement être mis à mort par saignée, dans un abattoir ; ces deux conditions doivent être remplies pour que sa viande soit jugée propre à la consommation humaine. Il est donc interdit de mettre à mort autrement que par la saignée, qui doit être « complète et rapide ». Il est permis de dépouiller un animal saigné hors abattoir, mais, sauf exceptions rares, très strictement définies, et soumises au contrôle d’un vétérinaire, il sera interdit d’en préparer la carcasse pour la consommation humaine. Elle sera saisie et, selon décision du vétérinaire-inspecteur de l’abattoir, soit réservée à la consommation animale, soit détruite, comme les déchets solides, dans les fondoirs des entreprises d’é...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1987

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540