Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

En son jardin

 | 
Martine Bergues

VI. Les concours à l’échelle locale

24. Villages fleuris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’échelle villageoise, les positions ne sont pas identiques : chaque village choisit, interprète, décide de participer au concours des maisons, ou à celui des villes et villages, selon des modalités différentes. Au-delà d’une fonction esthétique, le fleurissement révèle un état des relations villageoises : les critères des élus, des comités délégués et des bénévoles, le rôle du concours comme lieu d’intégration (ou de « restructuration de la vie communale » : Dubost 1997 : 135) sont d’un lieu l’autre redistribués.

En 1994, je faisais partie du jury départemental chargé de visiter les communes du canton de Labastide-Murat. L’enquête fut approfondie dans celles de Lunegarde, Caniac-du-Causse, Soulomès. Dans chacun des villages, les responsables du fleurissement, de nouveau rencontrés en 2002, exposent la situation communale, parfois en vis-à-vis de celle de leurs voisins.

Lunegarde, un village-jardin

À Lunegarde, petit village de soixante-treize habitants, situé sur un promontoire, le ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540