Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

En son jardin

 | 
Martine Bergues

IV. Jalons pour une histoire du fleurissement

21. L’essor de l’horticulture

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il semble nécessaire de poser quelques jalons à propos de l’essor de l’horticulture, d’autant que son histoire, dans toute la finesse et la complexité de ses développements, reste à faire. Ce secteur relativement récent, au fort impact sur la nature du fleurissement, représente une série d’activités importantes dès la fin du xixe siècle.

Une horticulture élitaire

Le métier d’horticulteur fait son apparition au xviiie siècle. L’introduction de plantes exotiques en provenance des colonies et du nouveau monde exerce très certainement une influence sur son développement. Dans les ports de la Loire, à partir de 1750, les jardiniers botanistes établissent les premiers ateliers horticoles, y multipliant les plantes à des fins commerciales. À la fin du xviiie siècle, une partie de la production provient également de grandes exploitations situées aux alentours de Paris1 et de quelques autres villes, où sont créées de nouvelles espèces, acclimatées les plantes exotiques, proposés des catalogues...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540