Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

En son jardin

 | 
Martine Bergues

II. Jardins fleuris

11. Le jardin fleuri et ses motifs

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quelques éléments et arrangements récurrents qualifient et particularisent le jardin fleuri. D’un jardin l’autre, la similitude des objets ou des plantes disposés dans l’espace engage à utiliser le terme de motif pour les désigner (Mazas 1996 : 65-75).

Fleurs de seuil

Le géranium, c’est bien la fleur, oui, qui se met devant la maison. C’est une fleur qui tient tout l’été. C’est vrai que les gens font beaucoup de géraniums. Parce qu’ils savent que le géranium, ça tient et que c’est une fleur, je sais pas, qui est plus courante que les autres fleurs. C’est une fleur qui est jolie, c’est beau contre une maison, une fenêtre. Je trouve que ça garnit une fenêtre, ça habille bien une fenêtre. (Marguerite B.)

À proximité immédiate de la maison, pots de terre cuite et jardinières hébergent des touffes de géraniums le plus souvent « poussés à l’engrais ». « Il y a surtout le balcon du jardin, le roi du jardin, non, le roi des balcons. » Le « Roi des balcons » [Pelargonium peltatum] porte en effe...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540