Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

En son jardin

 | 
Martine Bergues

II. Jardins fleuris

10. De si belles fleurs

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Le jardin, c’est les fleurs », mais les « belles fleurs » relèvent d’une palette choisie et suscitent des relations privilégiées.

Les « fleurs-fleurs »

Les « fleurs anciennes » du jardin paysan ne sont pas essentielles au jardin fleuri ; si quelques-unes demeurent, elles ne sont guère valorisées. Parfois, elles se sont « plantées là toutes seules », ou bien elles proviennent de dons, de telle grand-mère voisine par exemple. N’occupant plus les places de choix, elles sont installées dans les confins du jardin ou presque cachées au milieu des conifères et des « plantes de rocaille » :

C’est ma voisine là-bas, c’était la mémé qui les avait ! Les jeunes, ils ont voulu dans la cour mettre de la castine et alors elle me les a arrachées et me les a toutes portées. Ces fleurs, on les plante plus forcément maintenant… Le pivoinier, je l’ai pas replanté. J’ai complètement oublié ! Je l’ai mis là-bas parce que j’avais pas de place, et j’y pense jamais à le ressortir pour le replanter ici. Je l’...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540