Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

En son jardin

 | 
Martine Bergues

I. Jardins paysans

Avant-propos

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

S’ils n’en ont pas toujours le titre du point de vue de ceux qui les cultivent, les « jardins paysans » ont en commun une gamme de végétaux, des manières de faire, des façons d’organiser l’espace. Ce fleurissement se traduit par un choix d’espèces dont la particularité est d’échapper en grande partie à l’économie de marché pour s’inscrire dans la « socialité primaire1 » et dans la logique de l’autoproduction. Ces jardins sont également exclus de l’ensemble des procédures d’embellissement des villages. Par contre, les « marchandes de fleurs » ont un rôle à jouer au sein de la collectivité.

« Celles qui aiment les fleurs », « être fleur »2, « être marchande de fleurs », « j’ai toujours aimé les fleurs », floraïre, les expressions ne manquent pas pour désigner cette disposition particulière pour des végétaux installés le plus souvent aux abords de la maison. « Être fleur » c’est témoigner d’un goût jugé naturel, souvent irrépressible, qui va parfois jusqu’à l’identification avec le végé...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable